LE PLAINOIS : Une licence locale pour le club de La Plaine

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
LE PLAINOIS : Une licence locale pour le club de La Plaine
Chaque été sur ses terrains, le Club de soccer La Plaine voit évoluer quelque 750 joueurs de 4 ans à plus de 35 ans, totalisant une soixantaine d’équipes. (Photo : archives)

Afin de respecter la nouvelle structure imposée par Canada Soccer, le Club de soccer La Plaine devra se restreindre à ne compter que des équipes de classe locale dans ses rangs.

À compter de la saison prochaine, chaque club du Québec, comme c’est le cas ailleurs au Canada, se verra attribuer une licence. Il existera quatre niveaux de licence : soccer qualité (classe locale), régionale (locale et A), provinciale (locale, A et AA) et nationale (locale, A, AA et AAA).

Le club de La Plaine a choisi de faire une demande pour une classe locale, ce qui lui permettra d’accueillir uniquement des équipes de classe locale. Une décision justifiée par un cadre financier plus limité. «Obtenir une licence régionale créerait plus de dépenses et le coût des inscriptions augmenterait. Je ne pense pas que les gens auraient été prêts à ça, expose la présidente Nancy Lampron. Même en soccer qualité, c’est plus élevé.»

Une licence supérieure aurait également demandé plus de travail à une équipe de bénévoles déjà réduite, commente celle qui aimerait bien prendre sa retraite de la présidence, «mais personne ne veut prendre ma place», témoigne-t-elle.

Comme la structure s’établira graduellement, le Club de soccer La Plaine pourra conserver ses trois équipes élites jusqu’en 2021, après quoi les joueurs de plus haut niveau devront se tourner vers d’autres clubs, que ce soit Terrebonne ou Mascouche, qui ont tous deux postulé pour une licence régionale.

Notons par ailleurs que ces deux clubs se sont associés à celui de Repentigny pour créer l’Union Lanaudière Sud, un club national qui ne comptera que des équipes AA et AAA.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar