Le PLC, « seul parti capable de livrer », affirme Beauchemin

Le PLC, « seul parti capable de livrer », affirme Beauchemin

Après plus de deux semaines de campagne électorale, le candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans Terrebonne, Frédéric Beauchemin, juge que son parti «est le seul capable d’efficacement représenter les intérêts des citoyens de la circonscription et de livrer de réelles solutions». Le chef des marchés des capitaux de la Banque Scotia qui a choisi de faire le saut en politique ne se gêne pas pour critiquer le travail de ses prédécesseurs. «Après avoir rencontré divers acteurs du milieu, des citoyens et des entreprises depuis le début de la campagne, force est de constater qu’aucun autre parti élu dans les dernières années n’a réussi à faire avancer les dossiers prioritaires pour la circonscription», déclare-t-il dans un communiqué de presse. Il souhaite que Terrebonne ait une «voix forte» à Ottawa. «Les autres partis ne peuvent que demander – le PLC est le seul parti capable de livrer.» Il rappelle ses priorités qui consistent à investir dans la classe moyenne en baissant les impôts et à stimuler la croissance économique en soutenant notamment le développement d’un nouveau parc industriel. Il s’engage aussi à assurer la protection de l’environnement en offrant sa collaboration pour aménager le corridor de biodiversité et préserver du Golf Le Boisé en espace vert. M. Beauchemin a par ailleurs commenté le récent sondage (voir texte en page 3) qui place le candidat bloquiste Michel Boudrias en tête des intentions de vote avec une forte avance de 18 %. «Ce que nous entendons sur le terrain, c’est que la lutte est au coude à coude entre le Bloc et le PLC. La question que les électeurs doivent se poser : veulent-ils la souveraineté ou quelqu’un qui peut représenter les vrais enjeux de Terrebonne à la table des décideurs?» (JMG/Photo : archives)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar