Le Reflet économique et ses bâtisseurs

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Le Reflet économique et ses bâtisseurs
Gilles Bordonado, de La Revue, ainsi que les maires Guillaume Tremblay et Marc-André Plante accompagnent des proches de feu Jean-Baptiste Loignon, Lucien Durand et feu Fernand Quevillon, intronisés au Mur des bâtisseurs. (Photo : Gilles Fontaine)

Le Gala Vision était également l’occasion pour La Revue, en collaboration avec le Centre de local de développement économique des Moulins (CLDEM), aujourd’hui sous l’égide de la MRC Les Moulins, de dévoiler la 35e édition anniversaire du Reflet économique, lequel est distribué le 21 novembre.

C’est l’éditeur de ce magazine de 84 pages, Gilles Bordonado, qui en a fait l’annonce. «En plus de l’outil d’information qu’il est, le Reflet est une vitrine racontant nos succès et nos bons coups. Il témoigne de notre fierté d’appartenir à la MRC Les Moulins, une région où il fait bon vivre et surtout travailler. Il met en valeur des entrepreneurs qui se dépassent et recherchent l’excellence. Il rappelle inlassablement l’importance de créer la richesse ici, d’acheter localement et d’employer des gens de la région», souligne-t-il dans ses pages.

Durand, Loignon et Quevillon

Sur scène le 16 novembre, M. Bordonado a présenté, comme la tradition le veut, les entrepreneurs intronisés cette année au Mûr des bâtisseurs trônant dans les locaux d’InnoHub La Centrale. Parmi eux, trois constructeurs de la région, Lucien Durand, feu Jean-Baptiste Loignon et feu Fernand Quevillon.

Actifs dans le développement commercial dès 1969, les trois fondateurs du Groupe Loignon Durand Quevillon, ou LDQ, ont bâti plus de 4 000 maisons et unités de logement dans la MRC Les Moulins. C’est aussi à ce groupe que nous devons le développement du secteur domiciliaire Le Boisé d’en haut et son golf, un quartier emblématique situé dans l’ouest de Lachenaie.

Avec beaucoup d’émotion, des membres de la famille de chacun des hommes sont venus récupérer le prix en leur nom. «Ils ont toujours été fiers d’avoir contribué à l’essor et à la prospérité de la ville de Terrebonne qui, dans la foulée de leur initiative, a vu la population passer de 15 000 à plus de 100 000 habitants», a déclaré Marie-Pierre Durand, tout en évoquant l’audace du trio d’avoir amorcé la construction du chemin Gascon sans autorisation ou permis.

Louise et Norman Grant

La seconde intronisation a concerné Louise et Norman Grant, des Industries Normrock, fondées en 1987. On doit notamment à ce spécialiste en machinerie lourde, à l’expertise courue aux quatre coins du monde, l’Amphibex, utilisé pour l’excavation marine, la pose de câbles sous l’eau, le dragage et le contrôle de plantes aquatiques.

Reposant sur des promesses de perfectionnement et de développement écoresponsable, les Industries Normrock sont la définition même d’innovation, de vision, de courage et de persévérance, a décrit M. Bordonado.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar