LE REFLET : La seconde vie de vos déchets avec le Complexe Enviro Connexions

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
LE REFLET : La seconde vie de vos déchets avec le Complexe Enviro Connexions
Depuis avril, les camions du Complexe Enviro Connexions récoltent également le contenu des bacs bruns sur l’ensemble du territoire de la MRC Les Moulins. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

En plus des bacs noirs et bleus, des résidus verts et des encombrants, le Complexe Enviro Connexions a ajouté la collecte de matières organiques (bacs bruns) à sa liste depuis le printemps dans la MRC Les Moulins. L’entreprise fondée il y a plus de 40 ans, autrefois connue sous le nom de BFI, parvient à tirer le meilleur de toutes les matières qu’elle collecte.

Depuis 2015, l’entreprise exploite sa propre usine de transformation de biogaz en biométhane, un gaz naturel vert. Ces biogaz sont captés à l’intérieur des cellules d’enfouissement des matières résiduelles. Pour le contenu du bac brun, « la cellule dédiée force la décomposition des matières. Elle agit comme un estomac. Au lieu d’enfouir les matières qui prennent 25 ans à se décomposer, on obtient le même résultat en trois mois grâce à cette cellule », résume André Chulak, coordonnateur des communications du complexe situé dans le secteur Lachenaie. Le gaz naturel produit répond à la demande résidentielle, commerciale et industrielle, entre autres pour le ravitaillement en carburant de 80 camions de la flotte d’Enviro Connexions, réduisant l’utilisation de combustible fossile et les émissions de gaz à effet de serre.

Du gaz, mais aussi du compost

Avec l’arrivée de la collecte de matières organiques à Terrebonne, à Mascouche, mais aussi à Sainte-Anne-des-Plaines, le Complexe Enviro Connexions s’attend à traiter annuellement 50 000 tonnes de matières organiques. Une fois le gaz extrait de celles-ci, on fabrique du compost à partir des mêmes matières. « On souffle de l’air dans la cellule pour cette phase. Trois mois plus tard, on obtient du compost qui peut servir pour l’agriculture, par exemple. On en utilise aussi beaucoup pour revaloriser le site du Complexe Enviro Connexions », indique M. Chulak. Sur ce vaste site, une superficie de plus de 100 000 pieds carrés est réservée spécifiquement pour le traitement des matières organiques.

Le Complexe Enviro Connexions est satisfait de la réponse de la population envers la nouvelle collecte de matières organiques. « Ça se passe très bien. Au début, nous avions surtout des résidus de jardinage étant donné que c’était le printemps. Maintenant, c’est un matériel plutôt mixte incluant des résidus alimentaires. Il y a une bonne participation et peu de contamination, se réjouit André Chulak. Près de 40 % du contenu des déchets domestiques peuvent être valorisés en compost plutôt que de finir à l’élimination. »

Plus de 250 employés

En plus des quelque 200 camionneurs qui effectuent les différentes collectes, l’entreprise compte une soixantaine d’employés travaillant sur le site.

Chulak est aussi responsable du programme Möbius, qui consiste à organiser des visites éducatives du site d’enfouissement technique. Ainsi, des milliers de jeunes élèves découvrent son fonctionnement chaque année.

Rappelons finalement que le Complexe Enviro Connexions propose un service de déchetterie. Les Moulinois peuvent s’en prévaloir gratuitement trois fois par année pour se départir de bois, de métaux, de branches, de pneus et d’autres matières non dangereuses, comme du béton, des briques et des matériaux de construction. Environ 8 000 tonnes de matières y sont déposées chaque année, sur un total de 1,1 million de tonnes de déchets reçus au complexe.

 

Reportage publicitaire

 

Complexe Enviro Connexions Inc.

3779, chemin des Quarante-Arpents

Terrebonne (Québec)  J6V 9T6

Téléphone : 450 474-2423

Télécopieur : 450 474-1871

Courriel : info@complexeenviroprogressive.com

Site Web : https://complexenviroconnexions.com

Partager cet article

Commentez l'article

avatar