Le retour de la nostalgie à quatre roues

Par Stéphane Fortier
Le retour de la nostalgie à quatre roues
Le maire Marc-André Plante et son conseiller municipal Yan Maisonneuve étaient bien tentés de faire une balade avec une belle d’autrefois en emmenant avec eux Érika Palmer, de la SODECT, et Annick Giroux, attachée politique du député de Terrebonne à la Chambre de communes, Michel Boudrias, entourés qu’ils étaient par des membres du VACM.

Pour une 21e année, l’Île-des-Moulins sera envahie par des centaines d’ancêtres à quatre roues le 8 septembre, alors que l’exposition des voitures antiques ravira tant les amateurs que les experts.

Organisé conjointement par le club Voitures anciennes et classiques de Montréal (VACM), et la SODECT (Société de développement culturel de Terrebonne), l’événement attire chaque année de plus en plus de visiteurs. «L’année dernière, nous avons accueilli entre 4 000 et 5 000 visiteurs», rappelle André Fortin, président de VACM. Ce n’est guère surprenant, Terrebonne est l’hôte de la deuxième plus grosse exposition de voitures antiques au Québec après Granby. «Terrebonne est reconnue comme l’un des plus beaux sites d’exposition du Québec. Les magazines spécialisés dans le domaine le reconnaissent», d’ajouter M. Fortin, qui s’attend à accueillir de nouveau 650 véhicules cette année. «C’est rendu qu’à Terrebonne, on est obligé de refuser l’entrée à des participants tellement c’est populaire», révèle le président du club.

Popularité grandissante

Lors de l’annonce de la tenue de l’événement, le 15 août, plusieurs intervenants, organisateurs et dignitaires ne tarissaient pas d’éloges envers l’exposition. «Année après année, sa popularité ne cesse de croître», de constater Érika Palmer, directrice de la programmation et de la diffusion à la SODECT.

«Cela contribue à faire démarrer notre mois de septembre à l’Île-des-Moulins. L’événement réunit des amateurs de voitures anciennes, mais aussi beaucoup de familles qui viennent découvrir l’évolution des voitures au fil du temps, et les participants viendront de partout au Québec», a pour sa part commenté le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

«Nous sommes très heureux et très fiers d’être choisis par la SODECT pour tenir notre exposition sur l’un des plus beaux sites, sinon le plus beau site qui soit pour une exposition de ce genre», a renchéri Richard Côté, du club VACM.

On devrait donc retrouver pas moins de 650 véhicules datant des années 1910 à 1990. L’exposition aura lieu de 10 h à 16 h 30. Il en coûte 5 $ par personne et c’est gratuit pour les enfants de 11 ans et moins accompagnés d’un parent. C’est un rendez-vous à ne pas manquer.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar