LE TRAIT D’UNION MAG : Dix questions à Claude Robichaud, directeur général de la MRC Les Moulins

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
LE TRAIT D’UNION MAG : Dix questions à Claude Robichaud, directeur général de la MRC Les Moulins
Claude Robichaud a été nommé directeur général de la MRC Les Moulins et occupe ses fonctions depuis le 31 décembre. Il aura été au CLDEM pendant plus de 30 ans. (Photo : courtoisie)

Après 30 ans au CLDEM, vous occupez le siège de directeur général de la MRC. Quelle sera maintenant votre mission?

C’est un prolongement de ce que je faisais, mais je dois réaliser les mandats de planification, de développement et de promotion de la MRC et assurer la mise en œuvre des décisions du conseil.

Avez-vous hésité?

Non. Je me sentais prêt pour cette fonction. Je suis conscient du défi et de la confiance qu’on me porte. Et dans cette MRC 3.0, l’aspect du développement économique sera important. Et, surtout, j’ai l’énergie et la volonté pour le faire.

Quel sera votre plus grand défi?

Ce sera de passer de l’intégration à la fusion. Permettre à cette nouvelle entité de s’appuyer sur ses mandats d’origine et que cette fusion s’effectue dans le cadre d’une mission renouvelée. En résumé, que tout prenne son sens au bénéfice des Moulinois.

En quoi votre travail sera-t-il différent?

La MRC est une instance publique et réglementaire. Il y a donc plusieurs aspects à surveiller pour s’assurer de la conformité des décisions de la MRC. Par exemple, la reddition de comptes est plus resserrée.

Lorsque vous pensez au CLDEM, qu’est-ce qui vous rend fier?

Il y a 30 ans, on était une banlieue-dortoir. Aujourd’hui, lorsqu’on parle de la MRC, on voit une région qui s’est développée et a connu une forte croissance. On doit en être fier. Du Salon de l’emploi et du mentorat aussi. Et je suis très fier du travail d’équipe que nous avons connu au CLDEM.

Bien que vous soyez en poste depuis peu, quels seront selon vous les enjeux de la MRC à court terme?

S’assurer bien sûr de poursuivre la croissance de la MRC, mais en faire une croissance planifiée. Ce sera de plus en plus important de le faire. Nous avons encore une grande capacité de développement, mais il faudra bien l’exécuter.

À moyen et long terme?

On doit identifier ce qui nous portera à l’avenir, notamment pour planifier plus justement notre croissance. La création d’emploi devra demeurer une priorité, tout comme le transport en général. À long terme, on doit faire en sorte que les gens du milieu s’épanouissent.

Outre le travail, quelles sont vos activités préférées?

Il y a quelques années, j’ai découvert le Spinning (cardiovélo). J’en fais tous les jours pour garder la forme. Disons que je ne me vois nullement rester inactif.

Et pour relaxer?

J’aime beaucoup la lecture. J’aime les histoires en général, j’aime lire sur les grands empires et j’aime particulièrement l’auteur John Grisham. En fait, j’ai beaucoup de difficulté à m’arrêter de lire un bon Grisham.

Si vous aviez le choix entre une pièce de théâtre ou un spectacle musical, quel serait votre choix?

Un spectacle de musique. Mes meilleurs souvenirs viennent de spectacles de musique. Je me souviens particulièrement d’un concert d’Alain Lefebvre et de l’Orchestre métropolitain, qui livraient les œuvres de Gershwin. J’avais été conquis.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar