LE TRAIT D’UNION MAG : Entraide et soutien aux malentendants

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
LE TRAIT D’UNION MAG : Entraide et soutien aux malentendants
Les personnes malentendantes trouveront des oreilles attentives auxquelles se confier, dont celles de Valérie Blondin-Demers et de Jocelyne Cordeau à l’ADSMQ, division l’Assomption et Les Moulins. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

À VOTRE SERVICE

Parce qu’il n’existait aucun organisme local pour aider les personnes malentendantes, Françoise O’Dell et Gilles Marcoux ont remédié à la situation en fondant la branche sud-lanaudoise de l’Association des devenus sourds et malentendants du Québec (ADSMQ) en 2000. Né dans une cuisine de Terrebonne, l’organisme a aidé et aide toujours beaucoup depuis 20 ans.

Depuis sa création, la branche locale de l’ADSMQ dessert les MRC de l’Assomption et Les Moulins. Elle offre tout d’abord de nombreuses occasions de rencontres et d’activités sociales pour permettre aux gens atteints de problèmes d’audition de communiquer et d’échanger sur leur réalité.

«Les personnes malentendantes ont tendance à s’isoler, surtout les aînés. Nous voulons donc briser l’isolement. Nous sommes une belle grande famille», affirme la présidente, Jocelyne Cordeau, qui s’implique au sein de l’organisme depuis 11 ans. Des séances d’information ainsi que différents ateliers comme la lecture labiale et le langage des signes font aussi partie des services offerts.

Des activités spéciales sont par ailleurs organisées, comme la foire de l’audition qui s’est tenue en mai, à l’occasion du Mois de l’ouïe. «Il y avait une vingtaine de kiosques. Près de 150 personnes sont venues nous visiter», raconte la coordonnatrice de l’ADSMQ de l’Assomption et des Moulins, Valérie Blondin-Demers.

Quel âge ont vos oreilles?

Nommé organisme de l’année par la Ville de Repentigny en 2015, le détachement sud-lanaudois de l’ADSMQ, qui compte une centaine de membres, propose des projets innovants.

À la suite d’un projet-pilote fructueux, l’organisme bénéficie d’une subvention gouvernementale d’une durée de trois ans pour le programme Quel âge ont vos oreilles? Il s’agit de conférences d’une quarantaine de minutes sur la santé auditive des jeunes données par l’agente de milieu Ariane Venne-Hébert. Elle sillonne les écoles de Lanaudière, mais aussi les organismes jeunesse.

Les personnes souffrant de problèmes d’audition, peu importe le stade, peuvent contacter l’ADSMQ – Secteurs des MRC de l’Assomption et Les Moulins au 450 657-8500 pour y trouver de l’entraide et un accueil chaleureux. Puisque comme le dit si bien la présidente Jocelyne Cordeau : «On perd l’audition, mais on ne perd pas le cœur.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar