LE TRAIT D’UNION MAG : La consigne et le recyclage du verre « moulinois »

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
LE TRAIT D’UNION MAG : La consigne et le recyclage du verre « moulinois »
Tout le verre recyclable recueilli à Terrebonne et à Mascouche est revalorisé à 100 % par la transformation en d’autres produits, dont le Verrox. (Photo : courtoisie)

DOSSIER DE LA SEMAINE

Depuis quelque temps, un débat s’est ouvert relativement à la consigne des bouteilles de vin. Ceux qui la demandent doutent de l’efficacité du recyclage du verre, dont les bouteilles de vin, alors que ceux qui ne la veulent pas parlent d’une augmentation des coûts de la collecte et de la gestion de la matière.

«Le problème n’est pas tant qui ramasse les bouteilles de vin, les commerçants ou les centres de tri comme nous, mais ce qu’on fait avec», mentionne Michel Gélinas, directeur de l’usine Tricentris à Terrebonne.

«La consigne ne sera qu’une autre manière d’en faire la collecte, car de toute façon, nous pensons que la plupart des bouteilles de vin se retrouveront dans les centres de tri. Il est impensable de retourner ces bouteilles aux producteurs comme pour les bouteilles de bière. Or, une bouteille de vin est un contenant à usage unique qui devra être soit transformé, soit refondu», ajoute-t-il.

Revalorisation du verre

Si ceux souhaitant une consigne prétendent qu’une grande partie du verre récupéré par la collecte sélective municipale se retrouve à l’enfouissement, la situation semble différente pour Tricentris. «En fait, 100 % du verre recyclable recueilli est revalorisé. Il est vrai qu’il y a eu une crise en 2012-2013, mais les choses ont changé depuis. Pour nous, le verre n’est pas un contaminant. Nous l’acheminons à notre usine de micronisation de Lachute, laquelle le transforme en plusieurs produits, dont le Verrox, qui vient d’être reconnu par le groupe CSA, l’Agence canadienne de normalisation.»

Le débat sur la consigne des bouteilles de vin n’est pas sur le point de se terminer. Certains disent que le verre n’est recyclé ou réutilisé qu’à 14 %, d’autres avancent plutôt que c’est à 50 % et que cela augmente toujours. Jusqu’à ce qu’il y ait une solution parfaite qui satisfera tout le monde, le verre recyclable de la MRC Les Moulins sera revalorisé à 100 %.

 

LISEZ AUSSI :

https://www.larevue.qc.ca/le-trait-dunion-mag-notre-gestion-des-matieres-post-consommation/

https://www.larevue.qc.ca/le-trait-dunion-mag-pour-un-bac-bleu-parfait/

Partager cet article

Commentez l'article

avatar