LE TRAIT D’UNION MAG : L’année de transition d’Ève Gascon

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
LE TRAIT D’UNION MAG : L’année de transition d’Ève Gascon
Ève Gascon, de Terrebonne, entame sa première année midget au sein des Phénix d’Esther-Blondin de la Ligue de hockey midget AAA. (Photo : Yanick Doyon)

La présente saison de hockey en est une de transition et d’adaptation pour Ève Gascon. La gardienne de buts a entamé une première saison au sein des Phénix d’Esther-Blondin dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

«C’est mon année recrue dans le midget AAA. Je dois dire que la marche est haute entre le bantam et le midget. L’an dernier, j’affrontais des joueurs de 13 et 14 ans, alors que cette année, il y a des joueurs de 17 ans. Ils sont clairement plus gros et plus rapides. Leurs tirs sont puissants. C’est à moi de m’adapter et de m’améliorer en conséquence», dit la Terrebonnienne de 15 ans.

L’an dernier, Ève œuvrait au sein des Conquérants des Basses-Laurentides au niveau bantam AAA. Son talent est indéniable.

Son entraîneur satisfait

Paulin Bordeleau, entraîneur-chef des Phénix, a eu de bons mots pour sa gardienne recrue.

«Lors du camp d’entraînement, Ève nous a forcé la main. Elle a pleinement mérité sa place. Elle a toujours joué avec les gars, donc il n’y avait rien de différent cette année. C’est une joueuse très dévouée et dédiée à l’équipe. Elle a progressé énormément depuis le début de l’année et montre beaucoup de potentiel. Elle s’est notamment améliorée dans ses déplacements dans son filet et hors filet. Ève ne craint rien et je peux vous dire qu’il y a des joueurs avec des lancers d’adultes dans la ligue», a-t-il spécifié.

Ève Gascon confie n’avoir ressenti aucune pression, sauf celle de remporter son premier match. «Je voulais cette première victoire rapidement pour forger ma confiance et continuer mon apprentissage», a mentionné la jeune fille.

Et pour l’avenir

Ève est dans un processus de sélection pour participer au championnat du Canada U-18 avec Équipe Québec. Elles sont toujours trois gardiennes au sein de l’équipe et il ne faut pas oublier qu’elle n’a que 15 ans. Son but? «Participer aux Jeux olympiques», a-t-elle répondu. Son but à court terme? «Être désignée gardienne de but numéro 1 au sein de son équipe. Pour ce qui est du reste, la LHJMQ par exemple, quand ça arrivera, j’y penserai», a conclu Ève Gascon.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar