Le tribunal entend les requêtes des parties

PROCÈS DE JEAN-MARC ROBITAILLE

Une erreur s’est glissée dans l’édition de La Revue de ce matin, 22 mai, relativement au retour à la cour de l’ex-maire de Terrebonne Jean-Marc Robitaille, accusé d’abus de confiance et de corruption au palais de justice de Saint-Jérôme. Nous souhaitons rectifier l’information.

Ayant renoncé à son enquête préliminaire et choisi d’être jugé devant un juge seul, l’ex-magistrat est bien de retour à la cour, mais à l’étape de l’audition des requêtes du procès.

«Disons que ce n’est pas encore le procès avec témoins, nous sommes en audition pour différentes requêtes», nous explique Me Daniel Rock, avocat de Jean-Marc Robitaille. L’une de ces requêtes vise l’UPAC et son enquête.

Nous résumant les dernières informations publiées dans les médias quant à l’UPAC et à ses méthodes d’enquête, Me Rock ajoute que la requête visant cette unité a été déposée à la cour bien avant la sortie de ces informations. «Il ne faut pas penser que nous avons réagi à ces dernières informations», précise le criminaliste.

L’audition des requêtes devrait se tenir encore plusieurs jours, et selon l’avis de Me Rock, peut-être jusqu’au début du mois de juin.

Rappelons que Jean-Marc Robitaille a été arrêté par l’UPAC le 15 mars 2018 en compagnie de Normand Trudel, de Daniel Bélec, de Luc Papillon et de feu Jean Leroux, à la suite de l’enquête Médiator.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar