L’entente avec Luc Papillon suspendue?

Jean-Marc Gilbert
L’entente avec Luc Papillon suspendue?
L'entente intervenue en juin 2017 avec l'ex-directeur général de la Ville de Terrebonne Luc Papillon pourrait être suspendue. (Photo: archives)

DERNIÈRE HEURE

Le conseil municipal de Terrebonne allait être appelé à se prononcer, lors de sa séance du mardi 9 octobre, sur la suspension de l’entente signée avec l’ex-directeur général de la Ville, Luc Papillon.

Si la résolution est adoptée, cette dernière aura pour effet de priver M. Papillon d’environ 100 000 $ sur les quelque 350 000 $ que la Ville de Terrebonne devait lui verser sur une période de 24 mois, comme décrété par le précédent conseil en juin 2017. Il s’agit de l’équivalent des 8 mois de salaire qu’il resterait à lui verser selon l’entente.

«C’est inacceptable de continuer de payer un homme qui fait l’objet d’accusations criminelles alors qu’on veut envoyer un message clair que nous voulons lutter contre la collusion et la corruption», a affirmé le maire Marc-André Plante, quelques heures avant la séance du conseil.

Il qualifie la décision qui devait être prise mardi soir de «courageuse» et nécessaire pour «rétablir la confiance du citoyen envers l’administration municipale».

Le conseil devait aussi, au cours de la même séance, convoquer Luc Papillon pour lui poser un certain nombre de questions. Une rencontre pourrait avoir lieu au cours des prochains jours.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar