Les Mascouchois ont leur piscine

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Les Mascouchois ont leur piscine
Martin Perreault et Guillaume Tremblay ont sauté à l’eau pour respecter un pari amical. (Photo : Gilles Bordonado)

C’est avec grande fierté que la Ville de Mascouche, en collaboration avec le Centre aquatique Mascouche inc. (CAMI), a inauguré, le 15 août, le Complexe aquatique Desjardins. Cette nouvelle infrastructure permettra aux citoyens de bénéficier d’une offre diversifiée de cours et d’activités aquatiques dans des installations des plus modernes.

Le maire Guillaume Tremblay, qui s’était engagé à munir la ville d’un centre aquatique avant même son premier mandat, était heureux et fier de cette réalisation. «Avec notre projet du Manoir seigneurial et de la forêt, je suis convaincu que le Complexe aquatique Desjardins deviendra un pôle sportif et culturel. Nous sommes heureux que les citoyens puissent bénéficier de ce magnifique centre. La programmation plus que complète ainsi que les installations réjouiront assurément une grande partie de la population. Nul doute que ce complexe deviendra un incontournable dans la région», a affirmé M. Tremblay.

Des représentants de l’organisme à but non lucratif CAMI, qui était chargé de la réalisation et qui gère maintenant le projet, étaient également sur place pour célébrer l’événement.

«Nous sommes fiers d’avoir bâti une infrastructure de classe mondiale pour les Mascouchois. Le complexe est pourvu des équipements les plus modernes et des technologies les plus avancées du domaine aquatique. Il a été livré avant les délais et sans aucun dépassement de coût», a souligné Benoit Ricard, vice-président du conseil d’administration.

En effet, alors que la première pelletée de terre a eu lieu le 15 mai 2018, c’est en respectant le budget de 13,1 M$ que le complexe s’est réalisé en 15 mois sur la portion plateau du Domaine seigneurial de Mascouche.

«Nous avons fait un super complexe», a lancé Martin Perreault, président du Complexe JC Perreault et du Complexe aquatique Desjardins, qui a souligné l’apport essentiel de plusieurs partenaires généreux, dont Desjardins, Trois Diamants Auto, Aqua Techno et Myrtha Pools.

«Le Complexe aquatique Desjardins aura pour mission de soutenir les rêves des jeunes en jouant un rôle actif dans la promotion de la réussite scolaire au sein de la ville de Mascouche par le biais de différents programmes élèves-athlètes, ainsi qu’en favorisant l’accès à des installations de classe mondiale pour le développement de modes de vie sains.»

«Guillaume Tremblay doutait de la date d’ouverture (16 août) annoncée en mai. C’est aujourd’hui le moment de respecter son engagement», a lancé Benoit Ricard en rappelant le pari pris par le maire. Bon joueur, le maire a payé son dû en sautant dans la piscine en compagnie de Martin Perreault. À la demande insistante de tous, Benoit Ricard a également été «contraint» de se lancer à l’eau. Une contrainte qui s’avérait plus heureuse que le contraire.

Une association pour la cause

Était aussi présente une invitée spéciale, la championne olympique de plongeon Sylvie Bernier.

«Vous savez, j’ai connu mes meilleurs moments dans l’eau (médaillée d’or aux jeux de Los Angeles en 1984). J’ai aussi connu mes pires moments dans l’eau (décès par noyade de son neveu en juillet 2002)», a déclaré l’ambassadrice de Nager pour survivre.

«Je mettrai tout en œuvre pour contribuer à la réussite et à l’accessibilité du programme Nager pour survivre, qui peut sauver plusieurs jeunes de la noyade. Le Complexe aquatique Desjardins nous permettra, ensemble, de léguer à nos enfants le plaisir de la baignade en toute sécurité», a précisé Sylvie Bernier. Ce programme permet aux élèves de la 3e à la 6e année de profiter de trois séances gratuites pour acquérir des habiletés de base en natation.

Pour tout connaître des activités ainsi que des frais d’inscription, il suffit de visiter le complexeaquatiquedesjardins.com.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar