Les parties s’entendent pour six ans

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Les parties s’entendent pour six ans
Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, en compagnie de Serge Prairie, président du SCFP – section locale 2055, représentant les cols bleus de la Ville. (Photo : courtoisie)

ENTENTE HISTORIQUE ENTRE MASCOUCHE ET SES COLS BLEUS

Les cols bleus de la Ville de Mascouche, représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique – section locale 2055 (SCFP), ont entériné à 90 % l’entente de principe intervenue plus tôt entre le syndicat et la Municipalité, près de trois mois avant la fin de la présente convention collective.

«Une étape importante vient d’être franchie, étape qui nous amène vers une nouvelle convention collective entre la Ville de Mascouche et les cols bleus», a commenté le maire Guillaume Tremblay. Cette entente, qui est près de se concrétiser avant même que celle actuellement en vigueur soit à échéance, est une belle démonstration qu’en 2019, il est possible pour une municipalité et un syndicat de bien s’entendre et de négocier en harmonie. Bravo aux représentants de l’employeur et des employés», a ajouté le maire.

Ouverture des parties

Pour le président du syndicat, Serge Prairie, il s’agit d’une première. «En effet, c’est une première à Mascouche, soit de signer une convention collective avant l’échéance de celle déjà en vigueur», a-t-il écrit sur la page Facebook du syndicat.

Nous avons aussi eu l’occasion d’obtenir ses commentaires. «Je dois souligner l’ouverture de la Ville et du maire Guillaume Tremblay. La Ville a montré beaucoup d’écoute. Il y a eu 13 rencontres de négociation et jamais nous n’avons senti de la pression. Nous avons plutôt regardé chacun nos besoins pour en venir à cette entente.»

Entre autres, le SCFP a récupéré certains des services, par exemple le déneigement des stationnements municipaux. De plus, à la fin du premier trimestre de 2021, les cols bleus compteront huit employés permanents de plus. Enfin, des augmentations salariales annuelles de 2 % sont aussi prévues. La nouvelle entente prendrait fin le 31 décembre 2025.

L’entente devrait être entérinée par le conseil municipal, vraisemblablement lors de la séance du 28 octobre. Nous aurons alors tous les détails de l’entente.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar