Les soins palliatifs portés à la scène

Les soins palliatifs portés à la scène
La directrice générale de la Maison Adhémar-Dion, Nicole Vaillancourt, et Denis Bouchard entourés d’André Shatskoff, de Manon Savard et d’Alain Raîche, respectivement des caisses Desjardins de Terrebonne, Le Manoir et Pierre-Le Gardeur. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Parce que les centres de soins palliatifs et le travail du personnel qui y œuvre peuvent «transformer des moments malheureux en moments heureux», le comédien Denis Bouchard en a fait le sujet central d’une pièce de théâtre qui sera présentée le 15 octobre à L’Assomption. Les profits seront remis à la Maison Adhémar-Dion de Terrebonne.

M. Bouchard est venu s’adresser à une vingtaine d’employés et de bénévoles du centre de soins palliatifs, le 27 septembre, pour parler plus amplement de la pièce. Il raconte avoir déjà entendu dire que les gens croyants meurent plus en paix que les non-croyants. Partant de cette prémisse et puisant même dans sa vie personnelle, l’acteur a écrit la comédie dramatique Le Dernier Sacrement, dans laquelle les points de vue sur les soins palliatifs et sur la mort en général s’affrontent.

«Nous l’avons jouée pour la première fois au CHUM et ça a tellement bien fonctionné que le Théâtre Outremont nous a contactés. Depuis deux ans, la pièce a été présentée un peu partout et même dans des salles de 1 000 personnes», se réjouit l’auteur, qui campe aussi le rôle du personnage principal. Le Dernier Sacrement sera traduit en anglais et des discussions sont en cours pour un projet de film, ajoute-t-il, agréablement surpris par cet effet boule de neige.

Et parce que la pièce a été écrite «pour rendre hommage à ceux qui travaillent dans les centres de soins palliatifs», le but est aussi d’aider certaines d’entre elles au passage, lorsque c’est possible. C’est pourquoi tous les profits générés par la vente des billets pour la représentation du 15 octobre au Théâtre Hector-Charland de L’Assomption seront remis à la Maison Adhémar-Dion.

La directrice générale de la Maison, Nicole Vaillancourt, précise que plus de 20 000 $ ont déjà été amassés et que les billets ne sont pas encore tous vendus. Elle remercie également les caisses Desjardins Le Manoir, de Terrebonne, Pierre-Le Gardeur et de Saint-Roch-de-l’Achigan, qui offrent une généreuse contribution de 6 000 $ pour permettre la réalisation de l’événement.

Ceux qui souhaitent assister à la pièce au coût de 60 $ doivent faire vite : il ne restait qu’une dizaine de paires de billets au parterre le jour de la conférence de presse. Pour s’en procurer, on contacte Vincent Gauthier au 450 932-0870.

Texte : Jean-Marc Gilbert

Partager cet article

Commentez l'article

avatar