COVID-19 : Les villes s’en tiennent à l’essentiel

COVID-19 : Les villes s’en tiennent à l’essentiel
Il est désormais interdit de fréquenter les modules de jeux dans les parcs.

Conformément aux nouvelles mesures préventives émises hier par le gouvernement provincial, les villes de Terrebonne et de Mascouche ne s’en tiendront qu’aux services essentiels, et ce, jusqu’au 13 avril.

Parmi ceux-ci, on note entre autres les services de sécurité publique (policiers, pompiers et répartiteurs 9-1-1), les collectes municipales, l’entretien du réseau d’aqueducs et d’égouts, le traitement des eaux usées et les opérations de déneigement, si nécessaires. Certains travaux publics d’urgence pourront aussi être effectués.

Nouvelles mesures

Par ailleurs, les municipalités moulinoises mettent de l’avant de nouvelles mesures, effectives le 24 mars, afin de contrer la propagation de la COVID-19. Elles procèdent à la fermeture des modules de jeux, des parcs à chiens, des <@Ri>skateparks<@$p> et des terrains sportifs jusqu’à nouvel ordre. Elles annulent également toutes leurs activités culturelles, sportives et de loisir à venir, en plus de reporter les inscriptions aux camps de jour.

À Mascouche, on évoque même être en train d’évaluer la Fête nationale.

Notons que l’accès aux parcs est encore possible, mais les citoyens doivent respecter une distance minimale de deux mètres entre eux.

Pour suivre l’évolution des choses à Terrebonne, visitez le www.ville.terrebonne.qc.ca/securite-civile. Pour Mascouche, c’est au www.ville.mascouche.qc.ca/coronavirus. (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar