L’exploitation sexuelle écrite et dessinée par les jeunes

L’exploitation sexuelle écrite et dessinée par les jeunes

Le CALACS La Chrysalide a récemment tenu son assemblée générale annuelle à Mascouche, ce qui était aussi une belle occasion de présenter les résultats de projets réalisés au cours de la dernière année. À la suite d’une formation de 75 minutes reçue par le CALACS en avril, une quarantaine d’élèves de l’école Paul-Arseneau de L’Assomption ont été appelés à inventer la couverture et l’endos d’un livre sur le thème de l’exploitation sexuelle (notre photo). Tricya Normandin, chargée de projet et intervenante au CALACS La Chrysalide, a tenu à souligner la grande qualité et la pertinence des textes et du contenu graphique réalisés lorsqu’on pense qu’ils sont l’œuvre d’adolescents de 16 et 17 ans. Des signets dénonçant la banalisation des agressions sexuelles conçus en collaboration avec de jeunes militantes de l’école secondaire Armand-Corbeil étaient aussi exposés. En plus de présenter son rapport d’activités garni et un rapport financier affichant un léger excédent, l’organisme desservant trois MRC de Lanaudière a annoncé le départ à la retraite de la coordonnatrice et mentore de plusieurs membres de l’équipe de travail, Jane Champagne, après 30 ans d’implication dans la lutte pour l’avancement des droits des femmes. (Texte et photo : Jean-Marc Gilbert)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar