LIBERÉ SAUVAGE, par François-René

 

Qu’est-ce donc de la Terre et des Cieux

Qui saurait nous rendre heureux?

À qui refuse tendre et délicieux

Par lois, préceptes, morales des peureux…

Que l’on remplace l’arbre des jours nature

Par villes, rues, abysses et ratures…

Cloisonnant l’esprit dans les murs

Il n’y subsiste que tant sombres murmures…

Qu’est-ce donc mesdames et messieurs

Le servile asservi des odieux?

Au règnes futiles et fallacieux

Qui chimère le monde l’âme et Dieu…

Où s’éteignent beaucoup les vérités pures

Aux griffes des ombres impures

Atteignant le faîte de l’imposture

Réclamant à l’échine toute sa stature…

Qu’est-ce donc qui régit la vie en tous lieux?

Quelques-uns quelque part, envieux?

Des limites, des idées, du vicieux!!!…

Que l’on insère en nous, au tout, au milieu

Qu’est ce que l’on souhaite au futur?

Que fait-on du si vaste, de l’espace et de l’azur?

À faire d’une planète frontières et clôtures

Cherchons-nous l’irrémédiable brisure?

J’ai espoir d’unité et du peuple victorieux

Réveillons-nous, yé temps torrieux

Unir les vies à vivre nos jours harmonieux

Pouvoir se retourner sur soit et dire : je n’eus pu mieux!!

Partager cet article

Commentez l'article

avatar