Libre opinion

Par Gilles Bordonado
Libre opinion
Gilles Bordonado

Une première annonce

La Coalition Avenir Québec a annoncé lundi une première bonne nouvelle pour les citoyens de la région. En effet, le gouvernement Legault y est allé, à Mascouche, d’une première annonce d’aide financière dans la MRC Les Moulins, un beau 1,5 M$ pour le Domaine seigneurial.

C’est Louis-Charles Thouin, adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales, accompagné de Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et responsable de la région de Lanaudière, qui en a fait l’annonce. Ce faisant, le gouvernement caquiste réalisait un premier engagement de Mathieu Lemay, député de Masson, également présent pour l’occasion.

C’est un exploit de taille, puisque cette annonce est venue moins de deux mois après l’assermentation des ministres de la Coalition Avenir Québec. François Legault avait promis des actions rapides; c’est un premier geste qui le confirme pour les électeurs d’ici, lesquels ont placé trois députés de la CAQ à l’Assemblée nationale du Québec.

Cette annonce est une très bonne nouvelle pour les citoyens de Mascouche et du grand Montréal, car le Domaine seigneurial est un réel joyau que la Municipalité désire faire rayonner sur le plan national.

Si les investissements sont importants pour acquérir le site et le mettre en valeur – on parle d’au moins 20 M$ selon la Ville de Mascouche –, les retombées à long terme seront hors normes, puisque ce vaste parc à vocation patrimoniale et récréative sera l’un des plus importants du grand Montréal. Cette annonce positionne le Domaine pour recevoir d’autres subventions, car chaque montant amassé viendra bonifier l’investissement des contribuables de Mascouche, voire l’alléger. En effet, plus le Domaine sera aménagé, plus sa vocation régionale et métropolitaine se développera.

Vous pourriez me dire que j’ai un biais. Vous auriez raison. Je suis vice-président de la Fondation du Manoir seigneurial de Mascouche, qui amasse des sous pour la mise en valeur du site.

Déjà, trois grands donateurs sont de la partie : Denis Leclerc, d’ALBI le Géant, François Bonin, de Trois Diamants Auto, et Louis Grenier, du Groupe Automobile Grenier. Ils donnent un montant d’argent pour chaque voiture vendue, une initiative qui a fait l’objet d’une annonce il y a deux ans.

La Fondation n’a pas encore lancé de grande campagne de financement et n’a pas touché aux fonds placés par ces trois entrepreneurs visionnaires, sinon pour deux petites subventions à l’organisme COBAMIL pour compléter le financement du projet de nettoyage de la rivière Mascouche, qui borde le manoir.

Une chose est certaine, ce premier geste du gouvernement du Québec est notable et inspirant. J’avais dit que les gens d’ici avaient beaucoup d’attentes envers ce nouveau gouvernement. Voici un premier pas qui peut les rassurer.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar