Libre opinion

Par Gilles Bordonado
Libre opinion
Gilles Bordonado

Pourquoi?

Le drame qui a frappé la famille Cantin-Cardinal à Mascouche a secoué la population moulinoise. Comment ne pas être interpellé par ce meurtre qui privera six enfants de leur mère? La question que nous nous posons tous est : pourquoi? Qu’est-ce qui a poussé cet homme, et combien d’autres, à poser ce geste irréparable?

Selon des données cumulées par l’Observatoire canadien du fémicide, 136 femmes ont été assassinées en 2019 au Canada, dont 15 au Québec. En 2018, l’OCF évaluait que 87 % de ces meurtres avaient été perpétrés par des hommes. Environ 1 femme est tuée par son conjoint tous les 7 jours au Canada, ce qui est proprement catastrophique.

Le fait que le Québec montre un taux de criminalité bien moindre que le reste du Canada (3 304 actes criminels pour 100 000 habitants au Québec pour un taux de 5 488 au pays) explique peut-être notre révolte vis-à-vis un meurtre comme celui-là. Les actions posées en prévention du crime et en violence conjugale semblent porter leurs fruits, puisque la criminalité a chuté de près de 35 % dans la province depuis 2008, selon Statistique Canada. Le Québec moderne n’a jamais connu une telle ère de paix, ce qui n’empêche pas la perpétration d’actes insensés, comme nous en avons été témoins à Mascouche la semaine dernière. Chercher à expliquer l’inexplicable est une vaste mission.

Le constat est cependant simple. Comme rapporté dans un texte publié cette semaine dans La Revue, c’est Benoit Cardinal, le mari de Jaël Cantin et père de six enfants, qui aurait tué sa conjointe. L’accusation : meurtre non prémédité. Si cela porte à croire que cet assassinat commis en pleine nuit n’a pas été préparé, il n’en demeure pas moins qu’une maman a perdu dramatiquement la vie et que c’est un homme, son conjoint, qui l’a tuée. Cardinal a visiblement sauté les plombs et il a privé d’un coup ses six enfants d’une mère et d’un père, perturbé leur vie à tout jamais et fracassé la vie de combien de leurs parents, proches et amis. Quel malheur…

***

Pour soutenir la famille Cantin, couvrir les frais des funérailles et soutenir les 6 enfants de Jaël : www.gofundme.com/f/celebrons-jael.

***

Besoin d’aide? Consultez!

  • SOS Violence conjugale – sosviolenceconjugale.ca – 1 800 363-9010
  • Regroup’Elles, maison d’aide et d’hébergement pour les femmes violentées – regroupelles.org – Ligne d’écoute au 450 964-4404
  • Centre d’aide aux victimes d’acte criminel – cavac.qc.ca – 1 866 532-2822
  • Au cœur de l’il, centre pour hommes en difficulté et aux comportements violents dans Lanaudière – aucoeurdelil.org – 1 800 567-8759
  • Ligne québécoise de prévention du suicide – aqps.info – 1 866 277-3553
Partager cet article

Commentez l'article

avatar