L’Impact fait vibrer Terrebonne

Par Stéphane Fortier
L’Impact fait vibrer Terrebonne
Onze joueurs de l'Impact de Montréal ont fait la joie de quelque 850 personnes au parc Armand-Corbeil de Terrebonne. (Photo : Impact de Montréal)

Le 6 septembre, un groupe de 11 joueurs professionnels du ballon rond, représentant l’Impact de Montréal, était au parc Armand-Corbeil de Terrebonne à l’occasion de la tournée Célébration soccer qui a attiré quelque 850 personnes.

Il s’agissait du troisième de quatre événements de la tournée Célébration soccer BMO. En entrevue exclusive avec La Revue, le gardien James Pantemis, 22 ans, a confié être très heureux de se retrouver à Terrebonne devant tant de jeunes partisans. «C’est déjà ma troisième participation à ces sorties du Club et j’adore ça, avoue celui qui est originaire de Kirkland. L’atmosphère et le soutien des gens sont extraordinaires! Nous aimons aller rencontrer les jeunes pour leur faire réaliser l’importance de pratiquer un sport et de persévérer non seulement dans l’activité physique, mais aussi dans les études.»

On ne peut pas dire que l’Impact vogue sur des eaux tranquilles ces derniers temps, accumulant défaite sur défaite. «C’est pour cela que le soutien de nos partisans est important. Parfois, ils ne réalisent pas toute la valeur de leurs encouragements pour nous. C’est important pour les joueurs et pour l’esprit d’équipe de les savoir derrière nous», affirme le jeune gardien.

Grand manitou

Le président du club de soccer les Titans de Terrebonne-Ouest et Bois-des-Filion, Stéphane Bonneville, n’a fait ni une ni deux et a rendu hommage à celui qui est le grand responsable de l’événement, soit son vice-président, Antonio Ciarciaglino. Ce dernier d’ailleurs, en voyant tout ce monde affluer au parc, avait les yeux brillants. «Nous attendions entre 500 et 700 personnes», lance M. Ciarciaglino, voyant bien que plus de monde que prévu se retrouvait au parc Armand-Corbeil. C’est la deuxième fois que nous recevons la tournée Célébration et il n’y a que quatre villes au Québec qui ont cet honneur. Les jeunes n’ont jamais l’occasion de voir d’aussi près des joueurs professionnels», rappelle-t-il.

Au cours de l’événement, les 11 joueurs de l’Impact de Montréal (dont Ken Krolicki, Mathieu Choinière et Shamit Shome) participaient à des mini-matchs avec de jeunes joueurs des clubs de soccer locaux, en plus de rencontrer les partisans pour des séances d’autographe aux tentes des partenaires.

À la tente de l’Impact, il était possible d’obtenir des billets pour un match au stade Saputo. On y retrouvait aussi un jeu de baby-foot géant gonflable, un atelier de dessin sur ballon, un jeu de soccer dards et un jeu d’habiletés de soccer, pour ne nommer que ces quelques activités.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar