L’indépendance, la solution de Marc Labelle

L’indépendance, la solution de Marc Labelle
Marc Labelle, candidat du Parti pour l’indépendance du Québec dans Montcalm.

À quelques jours du scrutin, Marc Labelle, candidat du Parti pour l’indépendance du Québec, aborde certains enjeux présents dans la circonscription de Montcalm, qu’il souhaite représenter.

Selon lui, l’indépendance du Québec mettrait fin à la «concurrence déloyale du gouvernement fédéral qui défait sans cesse nos priorités et nos programmes socioéconomiques et environnementaux», dit-il par voie de communiqué. «Au surplus, nous épargnerons 10 % en frais administratifs additionnels causés par le dédoublement de ce gouvernement dominateur.»

Il suggère aussi que l’indépendance permettrait au Québec de mieux maîtriser des enjeux provinciaux et régionaux, notamment accorder une priorité aux écoles et aux établissements de santé, favoriser une qualité de vie par la conciliation travail-famille, offrir un soutien particulier aux familles de trois enfants ou plus, aspirer à l’affranchissement de 9,5 % de la population de Lanaudière qui vit sous le seuil de la pauvreté, augmenter le revenu des aînés par une rente intégrée, équilibrer le zonage agricole et le développement domiciliaire, protéger la gestion de l’offre pour les producteurs agricoles, améliorer les infrastructures, protéger les lacs, rivières, parcs, boisés et forêts, refuser le passage de l’oléoduc albertain, développer le transport électrique par l’installation de plus de bornes de recharge, et assurer la refrancisation de la métropole où travaille une bonne partie des Lanaudois. (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar