Luc Thériault avait hâte de siéger

Luc Thériault avait hâte de siéger

Luc Thériault, député de Montcalm, avait hâte à la rentrée parlementaire. «Enfin, nous allons pouvoir travailler à réaliser les engagements pris lors de la campagne électorale. Il est temps qu’on siège! Justin Trudeau a déjà pris quelques engagements et a montré de l’ouverture dans certains des dossiers qui convenaient au Québec. Nous allons exiger qu’il les concrétise dans son budget», déclare M. Thériault dans un communiqué. En plus de la bonification de la pension de la sécurité de la vieillesse pour les aînés, la hausse des transferts en santé et la garantie de versement des compensations aux producteurs sous gestion de l’offre, trois engagements de sa dernière campagne, le Bloc Québécois en ajoute trois : l’accès à 50 semaines de prestations d’assurance-emploi en cas de maladie grave, le déblocage des dossiers de logement social et l’approvisionnement en eau potable «au robinet» pour les communautés autochtones. Le Bloc déposera aussi six premiers projets de loi détaillés pour : créer une déclaration d’impôt unique administrée par Québec, obliger Ottawa à se conformer aux objectifs de l’Accord de Paris, faire de la connaissance suffisante du français une condition pour l’obtention de la citoyenneté à partir du Québec, exclure la gestion de l’offre de futures négociations commerciales, assurer la préséance des juridictions du Québec en environnement; et soustraire le Québec à la Loi sur le multiculturalisme canadien. (JMG/Photo : archives)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar