Luc Thériault : « Nos aînés, on ne les laissera pas tomber! »

Luc Thériault : « Nos aînés, on ne les laissera pas tomber! »
Luc Thériault, député de Montcalm pour le Bloc Québécois. (Photo : courtoisie)

En campagne électorale, le Bloc Québécois s’était engagé à faire augmenter le pouvoir d’achat des aînés et lors du discours du trône de décembre dernier, il en a fait une condition de son appui. Justin Trudeau s’y était engagé lors de la campagne électorale, mais depuis, rien n’a bougé malgré les pressions du Bloc, dénonce Luc Thériault, député de Montcalm.

« Il y a tout un rattrapage à faire. À ses débuts, la pension de vieillesse représentait 20 % du salaire moyen industriel tandis que maintenant, elle en représente seulement 13 %. Si on laisse aller, quand les milléniaux vont arriver à 65 ans, elle en représentera seulement 8 %. Il faut agir! »

Pour soutenir les aînés, le Bloc Québécois demande entre autres l’augmentation de la pension de vieillesse de 110 $ par mois dès 65 ans, la bonification du Supplément de revenu garanti, la suspension de l’obligation de retirer une portion des placements dans des régimes de retraite à rendements négatifs, la désignation des régimes privés de pension à titre de créancier privilégié lors d’une faillite, l’accès à Internet haute vitesse à titre de service essentiel et la baisse du prix des médicaments.

M. Thériault souligne d’ailleurs qu’améliorer le pouvoir d’achat des aînés en augmentant la pension de vieillesse permettra en même temps de réinjecter de l’argent dans les économies des régions, économies qui sont fortement touchées par la crise de la COVID-19.

Beaucoup de mesures importantes sont annoncées pour les travailleurs, les jeunes, les entreprises, mais « dans cette déferlante de mesures d’aide, il y a un groupe qu’on oublie en ce moment : nos aînés, poursuit le député. Et pourtant, ce sont les plus touchés par la crise actuelle. En plus, leur pouvoir d’achat est fragilisé et leurs placements fondent à vue d’œil! » (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar