L’unité FMPF-7725 pour fabriquer 50 masques par minute

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
L’unité FMPF-7725 pour fabriquer 50 masques par minute
L’entreprise de Terrebonne Automatex se lance dans la fabrication de machineries automatisées permettant la confection de masques de protection faciale lavables et réutilisables. (Photo : courtoisie)

AUTOMATEX PARTICIPE À LA LUTTE CONTRE LA COVID-19

Concepteur et fabriquant de machineries automatisées depuis 28 ans, Automatex participe à la lutte contre la propagation de la COVID-19. L’entreprise de Terrebonne développe en effet une nouvelle unité automatisée de fabrication de masques de protection faciale.

L’unité FMPF-7725, composée de sections de coupe, de couture et de pliage, permettra la fabrication de 50 masques à la minute, des masques de dimensions variables, lavables et réutilisables. « C’est une machine très flexible qui peut recevoir d’une à trois épaisseurs de tissus, et les épaisseurs peuvent varier. Elle permet aussi d’insérer un élastique en boucle, à mettre derrière l’oreille, ou un élastique qu’on peut attacher derrière la tête. Ça dépend des besoins de chaque marché », dévoile Charles de Sousa, responsable du développement des marchés pour Automatex.

Souhaitant s’adapter à la nouvelle réalité entourant la COVID-19, sans pour autant mettre de côté son carnet de commandes toujours bien garni, l’entreprise spécialisée dans le domaine du textile dédie une dizaine de personnes à l’élaboration de la nouvelle unité de fabrication, sur la soixantaine d’employés qu’elle compte en temps régulier.

« Deux ingénieurs pour la conception, un dessinateur 3D et trois monteurs travaillent entre autres sur le projet qui en est à l’étape finale des dessins », précise M. de Sousa, mieux connu sous le nom de Chuck. Ce dernier ajoute que la production devrait commencer au début du mois de mai, alors que le processus d’élaboration s’est entamé il y a deux semaines.

Un produit international

Une fois complétée, l’unité pour laquelle la demande est arrivée de l’extérieur, selon les dires de Chuck, pourra être livrée partout dans le monde. « On a déjà des commandes à travers la planète, surtout en Europe et aux États-Unis. On attend des appels du Canada bientôt », spécifie-t-il, fier de la rapidité avec laquelle son équipe a su « se revirer de bord » pour créer la FMPF-7725, et ce, dans l’usine de 67 000 pieds carrés de Terrebonne.

Difficile dans le moment de préciser combien se détaillera l’unité sur le marché, mais « on a déjà promis la première machine dans douze semaines », annonce en conclusion M. de Sousa.

Partager cet article

2
Commentez l'article

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
M.F. DionMicheline Gingras Auteurs de commentaires récents
Micheline Gingras
Invité
Micheline Gingras

Comment les commander et combien, pour famille de 2

M.F. Dion
Invité
M.F. Dion

Proud of you guys@