Marathon d’émotions en cinq temps

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Marathon d’émotions en cinq temps
Photo : The Focalister

Alors que se déroulent les 50 Jours de la danse, créés par le Pôle de la danse dans Lanaudière, jamais cette discipline n’aura autant été au rendez-vous sur le territoire régional. À Terrebonne, c’est le 28 novembre que l’initiative sera mise de l’avant avec la présentation de Divisible, par Ample Man Danse, au Théâtre du Vieux-Terrebonne.

Ce spectacle dont les balbutiements ont eu lieu en novembre 2016 promet un marathon d’émotions, sur une musique rythmée et une danse athlétique. Imaginez si vos traits de personnalité prenaient corps. C’est ce à quoi le public aura droit alors que cinq danseurs incarnent ces traits de personnalité à travers le breakdance et la danse contemporaine.

Parmi les cinq interprètes en scène, on retrouve la Mascouchoise Claude Bellemare, qui personnifie «la dramatique». Est-ce un reflet de sa propre personnalité? «Je peux être comme un Mini-Wheats. Il y a deux facettes à ma personnalité, je suis capable d’aller dans les extrêmes», confirme-t-elle en souriant.

«Simon (Simon Ampleman, le fondateur de Ample Man Danse) s’est inspiré de nos personnalités et je suis très extravertie. J’ai tendance à être très contente quand je suis contente et quand je suis triste, je ne me gêne pas pour le dire, reconnaît-elle, mais mon personnage l’est quand même pire que moi!»

Selon elle, le créateur du spectacle souhaitait justement explorer les différentes facettes de nos personnalités. «On part de ce que les gens sont et les personnages évoluent à travers une quête personnelle», évoque l’interprète qui préfère ne pas trop en dire sur le contenu du spectacle.

«Les spectateurs pourront se faire leur propre histoire parce qu’il n’y en a pas qu’une seule», précise-t-elle.

Ce qu’on sait cependant, c’est que l’expérience Divisible met en scène l’humain dans toute sa sincérité. On annonce une performance sensible et accessible à tous, qui nous met face à notre nature profonde, dans toutes nos transformations.

Performance devant «son» public

Pour Claude Bellemare, qui s’est initiée à la danse au sein de l’Association de danse de Mascouche, il s’agira d’une première performance en tant que danseuse professionnelle dans son patelin, et ce, en près de 13 ans de carrière.

Notons cependant que depuis 11 ans, elle agit comme chorégraphe et interprète dans le spectacle Avalanche, présenté durant le temps des fêtes au TVT.

En plus de prendre part à Divisible, la danseuse contemporaine collabore également à Qui bougera, autre production d’Ample Man Danse. «C’est comme une battle de danse. On se promène dans les régions et on danse avec des danseurs amateurs de ces régions-là. On est huit professionnels et huit amateurs», décrit la principale intéressée, qui reconnaît s’amuser grandement à travers ce concept.

«Pour moi, c’est comme un jeu et un échange. J’ai autant de fun à danser avec de jeunes participants amateurs qu’avec des professionnels, assure-t-elle. Les deux demandent de l’écoute et exigent d’être capable de s’adapter à l’autre.»

Il faut dire que l’interprète n’en est pas à ses premiers pas avec des danseurs amateurs. Elle enseigne au sein du Studio de danse 360° à Mascouche depuis plusieurs années, en plus de pratiquer sa passion avec la troupe semi-professionnelle Fdanse, à Montréal. «C’est mon terrain de jeu pour la création», conclut-elle.

***

Pour assister au spectacle Divisible, qui sera présenté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 28 novembre à 20 h, procurez-vous des billets au www.theatreduvieuxterrebonne.com ou au 450 492-4777.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar