Mascouche investit 15 M$ sur ses routes

Mascouche investit 15 M$ sur ses routes
Johanne Desrosiers, coordonnatrice de projet au Service du génie, aux côtés de conseillers municipaux et du maire de Mascouche : Stéphane Handfield, Louise Forest, Guillaume Tremblay, Eugène Jolicoeur, Anny Mailloux et Don Monahan.

Des travaux totalisant des coûts de près de 15 M$ seront effectués dans plusieurs secteurs de Mascouche en vue de moderniser et de mettre à niveau certaines infrastructures du territoire.

Parmi les chantiers qui seront en cours cet été, notons plus particulièrement celui du secteur du futur Complexe aquatique Desjardins. En effet, plus de 3 M$ seront alloués à l’urbanisation du chemin Sainte-Marie, entre Jaywood et le chemin Pincourt, ainsi qu’à la construction de la nouvelle rue menant à la piscine de Mascouche.

Sont également prévus cette année les travaux de la reconstruction de la structure de la chaussée et du pavage ainsi que l’amélioration du drainage du chemin Saint-Henri, de la rue Charbonneau jusqu’à l’Épiphanie, chemin qui figure dans le top 10 préliminaire du palmarès des pires routes de CAA-Québec. La démolition de l’ancienne station de pompage Saint-Jean et la construction d’un nouveau poste de pompage font aussi partie des plans.

Des travaux de remplacement, de réfection et de réhabilitation de conduites d’aqueduc et d’égouts sont également planifiés pour les rues Cantin, Desportes, Elm, Labelle et Verdier et sur le chemin Sainte-Marie. Le pavage sera refait sur les rues de Galles, Grande-Bretagne, Louis-Hébert, Montcalm et Newton. Une deuxième couche de pavage sera également mise en place sur le croissant Guay, sur le chemin Saint-Henri entre le chemin Saint-Pierre et l’avenue Laurier, ainsi que sur les rues de Cardinal, Paquette et Vanier, finalisant ainsi les travaux de réfection d’infrastructures réalisés en 2018.

De nouveaux stationnements seront également aménagés dans le noyau villageois ainsi qu’au complexe aquatique.

29 M$ sur 3 ans

«Investir dans nos infrastructures routières, c’est contribuer à réduire la congestion, les émissions de gaz à effet de serre et c’est surtout assurer la pérennité d’un réseau routier de plus en plus affecté par les changements climatiques. C’est dans cette optique que le conseil a annoncé, à l’automne, une mise à jour des travaux d’infrastructures totalisant 29 M$ pour les trois prochaines années», souligne le maire Guillaume Tremblay.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, les citoyens sont invités à s’inscrire à Info-Mascouche (info.ville.mascouche.qc.ca) pour recevoir des notifications concernant, entre autres, les avis de travaux et les entraves à la circulation.

Plus d’information au www.ville.mascouche.qc.ca/info-travaux. (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar