Mascouche prend le virage environnemental

Cela fait déjà un bon moment que les citoyens de Mascouche attendent la mise en place d’un programme de recyclage des déchets domestiques. Ailleurs au Québec, dans plus de 1 000 municipalités, près de six millions de Québécois ont accès à un tel service.

Philippe Pilette

Ce secteur représente une activité économique de 225 millions de dollars et génère plusieurs milliers d’emplois. Le conseil municipal de Mascouche, qui a déjà annoncé son intention d’opter pour le « virage vert », va mettre en place la collecte sélective dès ce printemps, profitant d’un programme provincial qui accorde à la municipalité une subvention de 82 000$.

Le programme commencera au mois de mai et sera complètement établi vers les mois de juin-juillet. A ce moment, on verra des changements importants dans la gestion des déchets. On sait qu’à Mascouche, le problème majeur en ce qui concerne ce type de projet est la grandeur du territoire et l’éloignement des différents quartiers. De plus, l’intérêt des citoyens pour la récupération des déchets n’est pas le même selon qu’on s’adresse aux résidants des quartiers urbains ou à ceux des zones rurales ou semi-rurales.

Le nouveau service sera intégré à la collecte déjà existante. Selon les administrateurs municipaux, il sera simple, facile à utiliser et abordable. Les détails concernant sa mise en application seront connus au cours des prochaines semaines.

Afin de sensibiliser les citoyens de l’ensemble du territoire à ce nouveau programme, les responsables du comité des communications ont adopté une stratégie par étapes. Le première était amorcée la semaine dernière par le lancement du concours « A Mascouche, on recycle! » par lequel on souhaite impliquer les jeunes afin qu’ils fassent à leur tour la promotion du recyclage auprès de leurs parents.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar