Mascouche, une grande famille

La famille est au cœur de toutes les préoccupations chez Horizon Mascouche. Serge Hamelin et son équipe ont présenté durant 90 minutes les grandes orientations de leur parti, le 20 septembre.

Karine Cousineau

« Nous voulons doter la ville d’une vision à long terme. Nous mettrons donc un terme à l’improvisation qui règne en ce moment à l’hôtel de ville », a déclaré d’entrée de jeu le chef d’Horizon Mascouche. Le parti promet de travailler en équipe. « Le chef sera là pour veiller au bon fonctionnement des affaires, mais ne sera pas omniprésent. Je pourrai compter sur une équipe de conseillers et conseillères qui prendront en charge certains dossiers », affirme M. Hamelin.

L’équipe de Serge Hamelin promet que les ressources de la Ville seront distribuées équitablement entre tous les quartiers. « Nous ne privilégierons pas uniquement les nouveaux quartiers », a-t-il déclaré.

Horizon Mascouche promet de ne pas faire que des promesses en l’air. « Les engagements que nous prenons aujourd’hui seront inscrits en ligne sur notre site Internet. Les gens pourront y suivre les échéanciers de tous les dossiers », explique M. Hamelin.

Une ville aux citoyens

« Ce ne sera pas une personne, au troisième étage de l’hôtel de ville, qui décidera de ce qui va se passer dans nos quartiers », a mentionné Serge Hamelin. Advenant son arrivée au pouvoir, Horizon Mascouche promet de mettre sur pied des comités de quartier afin d’être à l’écoute des besoins et des désirs des gens.

Horizon Mascouche veut une Ville qui saura créer un partenariat avec les Villes avoisinantes, avec les organismes communautaires ainsi qu’avec ses employés.

Bien sûr, le parti compte bien s’attaquer à la situation financière de Mascouche. « C’est facile d’attirer l’attention des citoyens sur les bons coups, mais ce n’est pas une attitude responsable pour une administration municipale. Chose certaine, l’endettement de la Ville est beaucoup plus grand qu’en 1991. Horizon Mascouche tentera de mettre sur pied un nouveau mode de taxation qui permettra aux citoyens d’effectuer leur paiement en trois ou quatre versements. »

Qualité avant quantité

Au niveau du développement, Horizon Mascouche place en priorité la qualité plutôt que la quantité dans le résidentiel. « Le développement industriel, ça n’existe pas à Mascouche. Il faut que les infrastructures soient mises, et nous allons y travailler. »

Finalement, Horizon Mascouche promet de veiller à la qualité de vie des citoyens de tous les âges en investissant dans les parcs.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar