Michaël Bélanger dirigera les Voyageurs

Photo de Pierre-Luc Chenel
Par Pierre-Luc Chenel
Michaël Bélanger dirigera les Voyageurs
À la tête des Voyageurs, Michaël Bélanger dirigera des joueurs de 18 à 22 ans. (Photo : Martin Métivier)

Michaël Bélanger est de retour dans la Ligue de baseball junior élite du Québec après avoir accepté, en décembre, le poste d’entraîneur-chef des Voyageurs de Saguenay.

Le Terrebonnien, qui cumule plusieurs années d’expérience à plusieurs niveaux, avait été l’entraîneur-chef des Ducs de Longueuil en 2015. Le principal intéressé n’a pas attendu longtemps avant de montrer son intérêt pour les Voyageurs. «C’est une décision que j’ai prise assez rapidement, puisqu’à l’époque, j’avais déjà été entraîneur-chef dans la Ligue de baseball junior élite, a admis Bélanger, qui a signé un contrat de trois ans. Je m’étais toujours dit que la prochaine fois que je serais de retour comme entraîneur dans cette ligue, ce serait dans un gros marché de baseball.»

Les Voyageurs ont connu une saison 2019 difficile avec une fiche de 7 victoires et de 37 défaites. Michaël Bélanger est conscient qu’il aura plusieurs défis à relever pour la saison à venir. «D’avoir à rebâtir une organisation, d’implanter une philosophie et des valeurs à l’intérieur d’une organisation, c’est une chose qui me plaît beaucoup, a-t-il avoué. Je l’ai fait à plusieurs reprises et ça m’a bien servi. J’ai toujours fini par avoir un beau produit. Le marché de Saguenay, à mon avis, c’est la plus belle ville de baseball. Les gens sont passionnés et il y a un beau stade.»

À la tête des Voyageurs, Michaël Bélanger dirigera des joueurs de 18 à 22 ans. Un point qui intéressait le pilote, soit celui de diriger un groupe de joueurs plus matures. «L’approche et les objectifs sont complètement différents. En tant qu’entraîneur de carrière, c’est un beau défi, a dit celui qui est aussi directeur du programme à l’école secondaire De Mortagne et directeur de la structure AAA. Je veux trouver des façons d’être le meilleur possible avec ce groupe d’âge. Du premier au dernier jour, il faut gagner.»

Michaël Bélanger n’est pas le seul nouveau venu dans les bureaux des Voyageurs. Le directeur général, Dany Coulombe, s’est aussi greffé à l’équipe. Les nouveaux dirigeants des Voyageurs ont les idées bien arrêtées. «On a défini cinq critères qui allaient nous aider à bâtir les fondations de l’équipe. On pense qu’on va être capables de faire un bon bout de chemin. Je suis une personne très compétitive pour qui l’éthique, le travail et l’implication doivent être à 100 %, a décrit l’entraîneur, qui a dû renoncer à ses tâches avec l’Académie de Baseball du Canada. J’ai de multiples championnats nationaux à mon palmarès et ces qualités m’ont toujours bien servi.»

Après une saison difficile, Michaël Bélanger a comme objectif que les spectateurs qui se rendront au stade Richard-Desmeules en sortiront satisfaits du niveau de compétitivité de l’équipe. «J’aime beaucoup le style de Joël Bouchard, du Rocket de Laval. Quand on va voir un match de ses équipes, qu’il gagne ou qu’il perde, tu sais que les gars ont compétitionné, a-t-il conclu. On veut que les gens aient confiance en leur équipe.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar