Michel Boudrias pourfend les libéraux

Michel Boudrias pourfend les libéraux
Michel Boudrias, député de Terrebonne.

Le député de Terrebonne Michel Boudrias s’en prend aux libéraux et aux conservateurs au sujet de leur recours au programme de subventions salariales.

« En cette période extrêmement difficile pour une majorité d’entrepreneurs, on apprend que les libéraux ont recours à la subvention salariale pour leurs employés. Autrement dit, le Parti libéral du Canada se finance à même ses propres programmes », tonne le député bloquiste, dans un communiqué de presse.

M. Boudrias écorche aussi les conservateurs au passage : « Ce sont eux qui ont mis fin au financement public des partis politiques afin que les contribuables n’aient pas à payer pour la politique partisane. Ils sont pourtant les premiers à se servir dans les poches des payeurs de taxes. »

De plus, il souligne que les coffres de ces deux partis sont « pourtant bien remplis ». « Les libéraux ont amassé plus de 3 M$ au cours du premier trimestre de 2020 et les conservateurs en ont récolté quatre. Vont-ils conserver ces rondelettes sommes pour faire de la publicité sur les réseaux sociaux pendant que les contribuables paient les salaires de leurs employés? C’est d’une arrogance aux limites du mépris », dénonce l’élu de Terrebonne.

Ce dernier rappelle qu’il a déposé un projet de loi (C-364) sur le rétablissement du financement public des partis politiques lors de la dernière législature. « Les libéraux et les conservateurs s’y sont opposés. Il s’agissait pourtant d’une solution simple, efficace et transparente. Au lieu de jouer selon les règles, ils préfèrent se comporter en filous en profitant de la crise pour obtenir du financement public de façon détournée », conclut le député. (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar