Monco Construction aménagera le Ruisseau de Feu

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Monco Construction aménagera le Ruisseau de Feu
Les travaux d’aménagement débuteront dès cet hiver au parc de conservation du Ruisseau de Feu, situé au nord de la rivière des Prairies et à l’est de l’autoroute 40. (Photo : archives)

Le conseil municipal de Terrebonne a accepté, lors de sa séance du 26 novembre, la soumission de Monco Construction pour réaliser les différents travaux, dont la construction d’une tour d’observation, dans le parc de conservation du Ruisseau de Feu, dans le secteur Lachenaie.

Avec son prix fixé à 3 205 420 $, Monco Construction est le plus bas des cinq soumissionnaires conformes ayant participé à l’appel de projets, mais dépasse l’estimation effectuée par la Ville d’environ 220 000 $. Une différence qui n’est pas assez substantielle pour justifier le rejet des soumissions, a expliqué le maire Marc-André Plante. Rappelons qu’un premier appel de projets s’était conclu par un rejet de soumissions au printemps, en raison d’un écart de plus de 800 000 $.

Le projet pourra donc aller de l’avant dès cet hiver, aussitôt le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement obtenu, un détail technique, nous dit-on.

En plus de l’aménagement des sentiers et de l’aménagement paysager du parc de conservation, les travaux visent la construction d’un abri permanent et d’une tour d’observation.

Or, ce n’est pas tout le monde qui souhaite voir la tour s’ériger dans ce parc. Yves Saumur, résident du secteur, était encore présent pour manifester son désaccord au micro. Plusieurs de ses voisins et lui sont contre le projet de tour d’observation, rapporte-t-il. Rencontré au terme de la séance, le maire Marc-André Plante estime pour sa part que «le taux d’adhésion est très fort dans le secteur».

Véhicules lourds

Par ailleurs, les résidents habitant tout près des projets des Jardins d’Angora qui se battent depuis des mois pour interdire la circulation de transit des véhicules lourds sur de petites rues locales ont eu gain de cause. À la suite d’une recommandation du comité de circulation, du comité exécutif et avec l’accord du ministère des Transports, le conseil municipal a donné un avis de motion pour modifier sa réglementation de façon à ce que les poids lourds quittent les Jardins d’Angora en empruntant la rue d’Angora et le chemin Gascon. Une fois que ce règlement entrera en vigueur, la signalisation adéquate sera installée sur la rue d’Angora, le chemin Gascon, la rue O’Diana et aux abords de cette voie.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar