Olivier Bédard signe un autre triplé

Photo de Pierre-Luc Chenel
Par Pierre-Luc Chenel
Olivier Bédard signe un autre triplé
En plus de ses trois victoires, le pilote de 22 ans avait signé la position de tête lors des qualifications. (Photo : F1600 Canada - Olivier Delorme)

Olivier Bédard a été parfait lors des trois épreuves en Formule 1600 sur le circuit de Mont-Tremblant. Bédard a gagné toutes les courses disputées les 27 et 28 juillet.

En plus de ses trois victoires, le pilote de 22 ans avait signé la position de tête lors des qualifications. Il a réalisé ces exploits malgré une absence lors des essais le premier jour. «Nous n’avons pas fait les essais, parce que l’équipe a décidé de sauver une journée sur la voiture, a-t-il admis. Il y avait moins de pilotes inscrits, parce qu’il y avait un conflit d’horaire avec le championnat en Ontario.»

Le vétéran Bertrand Godin a été le plus féroce adversaire. Il a terminé sur la 2e marche du podium à deux reprises.

«La plupart des autres pilotes rapides n’étaient malheureusement pas là. J’ai eu quelques bonnes bagarres avec Bertrand Godin, mais nous étions plus rapides que lui, je devais seulement briser l’aspiration, a décrit Olivier Bédard. Dans deux des trois courses, il y a eu la voiture de sécurité, ce qui a rajouté un peu de suspense avec les relances.»

Le coureur de Terrebonne a gagné les 8 courses en Formule 1600 au Québec et 10 des 12 épreuves en Ontario. Dans les premiers mètres de la 3e course, le pilote de la voiture numéro 90 a eu une bonne frousse lorsqu’un chevreuil a traversé la piste à quelques mètres de lui.

Dans les dernières semaines, Olivier Bédard a pu recharger ses batteries. Il venait de conclure cinq programmes de trois courses, sauf celui du Grand Prix du Canada qui en compte deux en six fins de semaine. Il a séjourné quelques jours en Europe. «Je reviens de vacances avec la motivation dans le tapis. J’avais hâte de revenir dans la voiture, a-t-il avoué. C’était des vacances purement pour le plaisir, il n’y avait rien de relié à la course.»

Olivier Bédard sera au Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) les 10 et 11 août. Il s’agit toujours d’une fin de semaine spéciale pour le pilote. «J’ai eu beaucoup de succès en Formule 1600 à Trois-Rivières. J’adore les murs et l’atmosphère, a-t-il conclu. J’ai hâte de voir comment la voiture va se comporter. Je m’attends à avoir les mêmes sensations qu’au Grand Prix de Formule 1 du Canada.»

Guillaume Archambault sera aussi du départ en Formule 1600 au GP3R. Le pilote de Terrebonne ne l’a pas eu facile cette année. Il a participé à cinq courses, mais n’a pu les compléter. Archambault a même été contraint de déclarer forfait avant un départ. «Je n’ai pas beaucoup couru cette saison, a-t-il mentionné. Nous avons eu beaucoup de problèmes mécaniques, qui nous ont forcés à nous retirer.»

En NASCAR Pinty’s, le Terrebonnien sera aussi à l’œuvre sur le mythique circuit de la Mauricie.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar