On ne le répétera jamais assez…

Par Gilles Bordonado

Oui, je me répète. Je le sais. J’en parle chaque année. Et je ne cesserai pas de le dire, il n’y a pas de plus beau cadeau à offrir à nos enfants que d’insister sur l’importance des études pour une vie réussie. Un peuple scolarisé est un peuple critique, dont les membres peuvent faire avancer les choses, mieux gagner leur vie et faire face aux aléas de la vie.

Ces 11es Journées de la persévérance scolaire m’enthousiasment, car elles portent leurs fruits. Le décrochage est en baisse et la réussite scolaire, en hausse. Mais si la situation s’améliore, le travail est loin d’être terminé.

En juin 2015, il restait toujours un jeune Lanaudois sur quatre qui terminait son secondaire sans diplôme, sans attestation et sans qualification. Pas moins de 36 % des jeunes au Québec, dont un gars sur deux, n’obtenaient pas leur diplôme en cinq ans. Ce sont les pires performances parmi les provinces canadiennes.

La semaine dernière, je soulignais dans ma chronique Libre opinion toute l’importance des enseignants dans la vie de vos jeunes. Toutefois, personne n’occupe un rôle plus important que les parents dans la persévérance et la réussite scolaire de leurs enfants. Jusqu’à 16 ans, c’est le travail des jeunes, d’aller à l’école. Je le répète à mes deux filles : bien faire à l’école, ça les prépare à être de bonnes citoyennes, de bonnes travailleuses et éventuellement de bons parents.

Malgré ses difficultés, ma fille Émilie devrait décrocher son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communication au Cégep à Terrebonne en décembre, un exploit qui va bien au-delà de nos attentes. Si tout se passe bien, elle pourrait entrer à l’université en janvier. Quel exploit pour une jeune femme atteinte du syndrome Gilles de la Tourette et de dysphasie!

Quant à Rosemarie, elle a fait son entrée en août au Cégep de Bois-de-Boulogne en Animation 3D et synthèse d’images. Malgré le transport et les hautes exigences de ce programme fort contingenté, elle réussit très bien. Je ne pense pas l’avoir vue aussi passionnée par ses études. Ma femme et moi sommes très fiers d’elle et de sa grande sœur.

***

Si vos enfants ont de la difficulté, aidez-les ou trouvez les ressources pour les aider. Au-delà des biens matériels que vous pourriez leur donner, rien ne remplacera l’importance que vous apportez à leur éducation. Valorisez vos enfants. Félicitez-les. Encouragez-les. Les Journées lanaudoises de la persévérance scolaire représentent un moment par excellence pour se mobiliser et je compte sur vous pour être des apôtres et passer le mot.

***

En terminant, je remercie les annonceurs qui ont accepté d’unir leur voix à la nôtre pour rappeler l’importance de la persévérance scolaire. Je félicite et remercie le CREVALE, le Carrefour jeunesse-emploi des Moulins, la Commission scolaire des Affluents, le Centre l’Avenir, le Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, les députés Pierre Fitzgibbon, Mathieu Lemay, Lucie Lecours et Michel Boudrias de participer à ce supplément. Leur soutien fait chaud au cœur.

Je note aussi la présence appréciée des restaurants McDonald’s de Michel Marchand et des Complexes sportifs Terrebonne. Cette entreprise et cet organisme mettent de l’avant des mesures concrètes pour favoriser la réussite scolaire des centaines d’étudiants qui travaillent pour eux.

Ces annonceurs soutiennent cette grande cause. Ils témoignent de leur engagement et montrent l’importance qu’ils accordent à ce sujet. Merci!

***

Vous désirez approfondir la question, vous cherchez des conseils, des outils pour mieux aider vos enfants? Visitez le site Internet du CREVALE au www.crevale.org. Il recèle une foule de conseils avisés.

 

Gilles Bordonado

Président de La Revue

Et surtout père de deux grandes filles toujours à l’école

Partager cet article

Commentez l'article

avatar