Pas un désaveu, croit Michel Boudrias

Pas un désaveu, croit Michel Boudrias
\N

La vague caquiste observée dans la région comme partout au Québec «n’est pas un désaveu envers la cause nationale québécoise», croit le député fédéral de Terrebonne, Michel Boudrias. «Bien que ce soit l’avènement d’un gouvernement provincialiste, ce sont les positions nationalistes de la CAQ qui lui ont permis de se hisser en tête. Nous savons toutefois d’expérience que le Canada n’acceptera pas de négocier ces pouvoirs, comme nous le rappelle la récente négociation de l’ALÉNA. L’expérience caquiste est donc destinée à frapper un mur à Ottawa, avance le député du Bloc Québécois. En ce sens, une gouvernance nationaliste, mais non indépendantiste, se retrouve sans réel rapport de force.» Selon lui, le mouvement indépendantiste peut et doit changer radicalement de paradigme. «La reprise en main des pouvoirs actuellement détenus par Ottawa est le fondement de la pensée indépendantiste. C’est à cette idée fondamentale que nous devons revenir. Des gestes d’État qui rendront le Québec effectif dans les champs de compétence fondamentaux qui ont été les enjeux principaux de cette campagne, comme l’environnement, l’économie, l’immigration et les affaires internationales», a conclu Michel Boudrias. Il a tenu à féliciter Mathieu Traversy pour ses 10 années de loyaux services dans la circonscription de Terrebonne ainsi que les députés nouvellement élus. (VT)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar