Patinoires extérieures : tout dépend de la météo

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Patinoires extérieures : tout dépend de la météo
La Ville de Terrebonne a tenu à expliquer les raisons pour lesquelles les patinoires extérieures ne seront peut-être pas toutes praticables à Noël.

Chaque année lors de la période des Fêtes, la Ville de Terrebonne est assaillie d’appels de citoyens qui se demandent si la patinoire extérieure de leur quartier est ouverte et sinon, pourquoi elle ne l’est pas. La Direction de l’entretien du territoire rappelle qu’elle a besoin de l’aide de dame Nature.

«Nous mettons tous les efforts pour les ouvrir pour Noël, mais nous faisons face à des contraintes et ça prend une certaine recette pour que nous puissions préparer les glaces», a résumé Michel Coulombe, chef de division par intérim des parcs et espaces verts, dans une rencontre de presse, le 18 décembre.

La préparation des surfaces de gazon, de sable ou de pierre a déjà débuté. «Il faut créer un fond dur en imbibant le sol d’eau et en laissant le tout geler pendant deux jours d’affilée avec des températures variant entre -5 et -10 °C», indique M. Coulombe. Il faut ensuite arroser et créer une douzaine de couches de glace avant de rendre la patinoire accessible à tous.

Pour les patinoires avec surface asphaltée, utilisées 12 mois par année pour d’autres sports et conçues avec une dénivellation pour favoriser l’écoulement des eaux au printemps et à l’automne, les responsables de l’entretien ont besoin de neige, idéalement entre 10 et 15 cm. Après compactage, du temps froid est requis pour l’arrosage. Le hic, c’est qu’il n’y a pratiquement pas eu de neige dans les premières semaines de décembre et pas assez de périodes de journées froides.

«Vulnérables»

Une fois qu’elles sont ouvertes, les glaces demeurent néanmoins vulnérables aux redoux, à la pluie et au soleil, qui peuvent détériorer rapidement la qualité d’une surface glacée. D’autant plus qu’aucune patinoire extérieure de Terrebonne ne dispose d’un dôme ou d’installations la mettant à l’abri des intempéries, une piste de solution qui s’avérerait plutôt coûteuse pour la Ville.

Terrebonne compte 20 patinoires permanentes, 9 temporaires, 11 ronds de glace et 17 allées glacées, en plus de l’étang de l’Île-des-Moulins, géré par la SODECT. Dans la section «Activités libres» de son site Web, la Ville indiquera tous les jours celles ouvertes et celles fermées.

Environ 20 % des surfaces glacées sont entretenues par les employés municipaux alors que les autres sont confiées au privé par appels d’offres.

Le budget global alloué à l’entretien des patinoires est de 670 000 $.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar