Philippe Couillard reconnaît le problème de congestion routière

Philippe Couillard reconnaît le problème de congestion routière
Selon un récent sondage, 86 % des répondants de Laval et de la couronne nord considèrent que la congestion routière a des impacts négatifs sur leur qualité de vie. (Photo : Armand Ohayon/G4 Media)

Les maires de la couronne nord voient d’un bon œil la déclaration récente du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui a qualifié de «phénoménal» le problème de la congestion routière qui affecte les citoyens du territoire.

Du même souffle, M. Couillard a reconnu les conséquences financières de cette importante problématique, qui diminue la compétitivité économique de la Rive-Nord face à des régions mieux desservies en infrastructures routières et de transport en commun.

La déclaration du premier ministre survient alors qu’un récent sondage révélait que 86 % des répondants de Laval et de la couronne nord considèrent que la congestion routière a des impacts négatifs sur leur qualité de vie, tels que le stress, l’irritabilité et l’insomnie.

Les maires de la couronne nord, dont ceux de Terrebonne et Mascouche, n’ont pas manqué de souligner que, bien que la région ait connu la plus forte croissance démographique au cours des 20 dernières années, aucun investissement majeur n’y a été consenti depuis le début des années 1970.

Rappelons que c’est le 23 avril que se tiendra le Forum sur la mobilité et le transport collectif réunissant l’ensemble des acteurs socioéconomiques de la région, afin de convenir d’un consensus sur les investissements requis pour régler le problème de la congestion routière sur la Rive-Nord et faciliter l’usage des transports collectifs.

Terrebonne et Mascouche figurent au nombre des 19 villes qui y seront représentées. (VT)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar