Pierre Fitzgibbon porterait les couleurs de la CAQ dans Terrebonne

Gilles Fontaine et Gilles Bordonado
Pierre Fitzgibbon porterait les couleurs de la CAQ dans Terrebonne
Pierre Fitzgibbon. (Photo tirée de Facebook)

Selon de très sérieuses sources, le chef de la CAQ, François Legault, annoncerait son choix pour la candidature de l’homme d’affaires Pierre Fitzgibbon dans la circonscription de Terrebonne en vue des prochaines élections provinciales.

Cette annonce de M. Legault devrait avoir lieu au cours de la prochaine semaine.

Aucune confirmation ne nous a été donnée par l’entourage du chef de la CAQ.

Nous avons tenté de parler jeudi midi avec M. Fitzgibbon, mais sans succès étant donné le délai serré de publication.

M. Fitzgibbon, dont le lieu de résidence ne nous est pas connu, est associé directeur chez Partenaires Walter Capital, qui a acquis en avril une participation majoritaire dans le capital de l’entreprise terrebonnienne Plasticase. Le secteur ne serait donc pas inconnu pour lui, mais comme lui-même n’est pas connu dans le milieu, on peut dire qu’il est un candidat «parachuté» dans Terrebonne, selon les termes utilisés en politique.

Un curriculum à saveur économique

Tiré du site de Partenaires Walter Capital, société privée de capitaux propres à Montréal, où il œuvre comme associé directeur depuis 2015, le curriculum vitae de Pierre Fitzgibbon est résolument économique.

Il a été président et chef de la direction d’Atrium Innovations, société qui développe, fabrique et commercialise des produits à valeur ajoutée destinés à l’industrie de la santé et de la nutrition, de 2007 à 2014. Auparavant, il a travaillé pendant cinq ans au sein de Groupe Banque Nationale où il a notamment occupé les postes de vice-président du conseil de Financière Banque Nationale inc. et de vice-président principal, Service des finances, de la technologie et des affaires d’entreprise chez Banque Nationale du Canada.

Il a aussi œuvré dans le monde des finances, du développement d’entreprise et du développement des affaires chez Télésystème Mobiles International, Chase Capital Partners Hong Kong, Domtar et PricewaterhouseCoopers.

Il est bachelier en administration des affaires de l’école des Hautes études commerciales de Montréal. Ayant passé l’examen de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec en 1978, il détient un certificat en gestion générale de la Harvard Business School.

Si M. Fitzgibbon est élu, sûrement qu’un ministère à saveur économique lui serait réservé par le chef de la CAQ.

Changement de plan

Rappelons qu’en mai, une rumeur évoquée par La Presse présentait la candidature de M. Fitzgibbon pour la CAQ dans Brome-Missisquoi. Le principal intéressé avait démenti la nouvelle à La Voix de l’Est quelques heures plus tard, lors d’un bref entretien téléphonique.

«Il n’y a pas eu d’annonce de François Legault à cet effet», avait alors précisé l’homme d’affaires, ajoutant qu’il n’avait pas parlé au journaliste de La Presse à l’origine de la nouvelle. La Voix de l’Est avait ajouté la citation suivante : «Je ne m’en cache pas : je connais bien François, et ceux qui me connaissent savent que j’adhère à son projet. Peut-être que certains ont cru que j’allais me présenter pour cette raison, a-t-il renchéri. Oui, je veux aider François, je veux aider la CAQ, mais je ne suis pas candidat dans Brome-Missisquoi.»

M. Fitzgibbon a aussi précisé qu’il n’était pas candidat de la CAQ dans une autre circonscription ou pour un autre parti. Quand La Voix de l’Est a voulu savoir s’il le serait dans les semaines suivantes, il avait laissé entendre, de façon plus évasive, que ce n’était pas dans ses plans à ce moment-là.

En 2014

On se rappellera qu’en 2014, c’est Jean-François Jarry, courtier immobilier de métier, qui avait porté les couleurs de la Coalition Avenir Québec dans Terrebonne. Il avait terminé deuxième avec 13 707 votes et 34,4 % des voix exprimées. Actuellement, la plupart des analystes et sondeurs donnent la circonscription à la CAQ.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar