Plus de pouvoirs, plus de responsabilités

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Plus de pouvoirs, plus de responsabilités
Les municipalités ont plus de pouvoirs depuis l’entrée en vigueur du Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.

Le 3 mars, entrait en vigueur le Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.

En plus de donner certains pouvoirs aux municipalités, ce règlement oblige maintenant les médecins vétérinaires à signaler un chien qui aurait infligé une blessure à une personne ou à un autre animal domestique.

De plus, le médecin vétérinaire peut être appelé à examiner un chien domestique pour en évaluer son état et sa dangerosité.

Pouvoirs des municipalités

Par ce règlement, les municipalités peuvent contraindre un propriétaire ou gardien d’un chien à le soumettre à un examen d’évaluation si l’animal constitue un risque pour la santé ou la sécurité publique. La municipalité peut ainsi déclarer le chien potentiellement dangereux et ordonner son euthanasie, selon les circonstances.

À Terrebonne et à Mascouche, il est important de rappeler aux propriétaires de chiens que ces derniers doivent être tenus en laisse, d’une longueur maximale de 1,5 m, sauf lorsqu’ils se trouvent sur le terrain de son gardien ou dans un parc canin. Le tout afin d’assurer une saine cohabitation entre la population animale et les citoyens.

Notons également que le nouveau règlement provincial stipule que les chiens de 20 kg et plus doivent désormais porter un licou ou un harnais en tout temps.

Pour en savoir davantage sur la règlementation municipale, visitez le www.ville.terrebonne.qc.ca et le www.ville.mascouche.qc.ca.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar