Plus d’un demi-million pour nos bibliothèques

Plus d’un demi-million pour nos bibliothèques
Les bibliothèques de Terrebonne et de Mascouche se partageront plus de 500 000 $ cette année.

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec vient d’annoncer l’octroi d’une aide financière de 542 039 $ aux bibliothèques municipales de Terrebonne et de Mascouche pour 2020-2021, et ce, au bénéfice des Moulinois.

Les bibliothèques publiques autonomes (BPA) desservent les municipalités de plus de 5 000 habitants, comme cela est le cas des cinq bibliothèques du territoire moulinois. Elles sont soutenues par le ministère de la Culture et des Communications afin d’enrichir et de diversifier l’offre documentaire faite aux citoyens dans l’ensemble des régions du Québec. Cette année, plus de 25 M$ seront alloués aux BPA à travers la province, une augmentation de près de 32 % par rapport à l’année précédente.

Le député de Terrebonne et ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ainsi que ses collègues Mathieu Lemay, député de Masson, et Lucie Lecours, députée de Les plaines, se réjouissent de l’octroi de l’aide financière de 542 039 $ accordée par la ministre Nathalie Roy aux bibliothèques moulinoises.

« Ces fonds permettront d’offrir des ressources de qualité à l’ensemble de la population moulinoise. La culture est un élément vital d’une société dynamique et outre sa valeur intrinsèque, la culture apporte de précieux avantages sur le plan social et économique », a déclaré M. Fitzgibbon.

« Je me réjouis de cette aide qui permettra aux bibliothèques publiques autonomes de la région de continuer à offrir des services de qualité ainsi que d’enrichir leur offre documentaire, au bénéfice de la population », a pour sa part témoigné M. Lemay.

De son côté, Mme Lecours juge que « nos bibliothèques sont de véritables joyaux en matière de culture. Il est essentiel de préserver tout le savoir qu’elles contiennent et en bonifiant le soutien au développement de leurs collections documentaires, nous offrons également aux Québécoises et Québécois un accès privilégié à la culture et au savoir par l’entremise d’établissements dont ils peuvent être fiers ». (MS)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar