Plus vibrante que jamais

Luce Dufault, une des meilleures chanteuses de notre paysage musical, viendra fouler la scène du Théâtre du Vieux-Terrebonne le 18 mars. Un an après la sortie de son album Bleu encensé par la critique, elle se plaît toujours à le présenter au public.

Marie-Joëlle Hamelin

Au départ, Luce Dufault avait envie d’un style folk pour ce cinquième album, mais en recevant les propositions de chansons des Bélanger, Lavoie, Séguin et autres, elle s’est laissé convaincre et surtout guider par l’inspiration de ces auteurs. C’est de cette façon que Bleu a vu le jour le 30 mars 2004. Les critiques ont été positives. Le public avait envie de redécouvrir Luce Dufault sous un jour plus ensoleillé. « Bleu est beaucoup moins rock que Au-delà des mots, et on y retrouve beaucoup plus d’intensité. Avec le temps, on évolue », souligne la magnifique interprète.

Le bonheur de vivre

Luce Dufault en a effectivement fait, du chemin, depuis Soirs de scotch. Cette pièce écrite par Dan Bigras nous a fait découvrir tout le talent de la chanteuse. Sa capacité de nous émouvoir est toujours la même, mais c’est comme si Luce Dufault avait, depuis quelque temps, trouvé sa route vers le bonheur. Disons que le fait d’être amoureuse et mère de deux enfants, qu’elle adore, offre au public une artiste beaucoup plus épanouie que lorsqu’elle évoluait dans le milieu des bars.

Maman avant tout

« Je ne peux être séparée de mes enfants plus de 16 jours », dit Luce avec beaucoup d’honnêteté et d’amour. « J’ai déjà vécu cette situation une fois, et c’était l’enfer. Après 10 jours de séparation avec eux, j’étais, sur le plan émotif, complètement finie. C’était très pénible pour moi de monter sur scène et de chanter », ajoute l’artiste. C’est d’ailleurs pour cette raison que nos cousins français devront se passer de cet immense talent. « Pour moi, la France se limite à nos vacances familiales. Travailler là-bas, ce n’est tout simplement pas pour moi, et c’est bien ainsi. J’ai pris ma décision il y a quelque temps et je ne regrette rien », raconte Luce Dufault.

Ce rôle de mère qui occupe son esprit la majeure partie du temps a ses avantages, mais aussi ses inconvénients. « Depuis que je suis mère, mes sources d’inspiration pour interpréter les chansons ont augmenté, mais si j’ai le malheur de penser à un de mes enfants pendant que je chante, je deviens beaucoup trop émotive », lance-t-elle.

Spectacle

Luce Dufault viendra présenter un spectacle inspiré de son album Bleu le 18 mars au Théâtre du Vieux-Terrebonne (TVT). « C’est toujours un réel plaisir de se laisser inspirer par un nouvel album. Je serai accompagnée par les excellents musiciens Jean Garneau à la guitare et Jean-Sébastien Fournier aux claviers », souligne la belle Luce. Pour avoir déjà vu Luce Dufault en spectacle, je peux vous assurer que la simplicité désarmante, l’authenticité totale et la puissance vocale de la chanteuse renversent à coup sûr. C’est un spectacle à voir, et pour ce faire, réservez vos places au (450) 492-4777. Sinon, vous devrez patiemment attendre son prochain album, qu’elle aimerait bien sortir d’ici la fin 2005. « Nous terminons la tournée ce printemps pour ensuite participer à quelques festivals cet été. Nous avons également une trentaine de spectacles acoustiques de prévus pour cet automne. Pendant ce temps-là, on travaille sur le prochain disque, qui serait une suite logique à Soirs de première, ce beau cadeau que je m’étais offert en enregistrant de grandes pièces », conclut Luce Dufault, le sourire dans la voix.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar