Plusieurs projets sont en marche à Terrebonne

Plusieurs projets sont en marche à Terrebonne
Le parc des Tilleuls accueillera un projet social d’envergure. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Le 5 février, le comité exécutif de la Ville de Terrebonne a abordé plusieurs sujets, notamment celui de l’implantation du projet Havre du Roseau au parc des Tilleuls et celui de la construction d’un centre aquatique.

Le Havre du Roseau

Le parc des Tilleuls a été identifié comme étant le terrain approprié pour un projet social d’envergure. Le 5 septembre 2018, la résolution du comité exécutif mandatait le Bureau du développement économique afin d’entamer les procédures relatives à la transaction immobilière pour céder une partie du terrain abritant le parc des Tilleuls au CISSS de Lanaudière afin d’accueillir à Terrebonne le projet en santé mentale Le Havre du Roseau.

Ce projet a pour but de desservir diverses clientèles ayant des capacités matérielles limitées et des besoins confirmés, dans un environnement à proximité des services. S’y ajoutera un emplacement permettant le développement d’une nouvelle installation de 80 places du CPE Bourgeons-Soleil, ainsi que de 125 unités de logement abordables de l’Office municipal d’habitation Lanaudière Sud, de concert avec le GALOP. Cet ajout permettra entre autres à la Ville d’atteindre l’objectif qu’elle s’est donné dans le cadre de sa vision du logement social.

Protéger un marais

@R:Dans le cadre de son projet de restauration du Corridor de biodiversité, la Ville entend déposer une demande subvention auprès de la Fondation de la faune du Québec (FFQ) afin de préserver l’intégrité écologique du marais situé en bordure du boulevard Carmel, un milieu humide d’envergure profitant d’une forte visibilité.

Centre aquatique

Par ailleurs, le comité exécutif a recommandé au conseil municipal d’autoriser la Direction du loisir et de la vie communautaire à présenter au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur une demande d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS – EBI) pour la construction d’un centre aquatique dans le secteur du Pôle de la Croisée. Cet investissement permettra à terme de mieux desservir la population en matière d’installations aquatiques et de favoriser un mode de vie actif pour toutes les clientèles. (SF)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar