Poursuivre son rêve à 665 km de chez lui

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Poursuivre son rêve à 665 km de chez lui
Maxime Longpré entend profiter au maximum de son expérience avec

Après avoir gardé les buts pour deux équipes de hockey mascouchoises la saison dernière, le cerbère de 18 ans Maxime Longpré poursuivra son rêve à l’autre bout de la province avec les Pirates de Ville-Marie de la Greater Metro Hockey League (GHML), qui l’ont mis sous contrat.

L’année dernière, le jeune portier a partagé son temps entre les Éperviers de Mascouche dans la catégorie midget AA et les Gladiateurs de Mascouche du junior AA lorsque ses services étaient requis.

Après avoir «fait bonne impression», selon la direction de l’équipe, lors d’un précamp d’entraînement qui se tenait à Saint-Jérôme les 4 et 5 mai, le gardien a été invité au camp officiel de l’équipe de l’Abitibi-Témiscamingue au mois d’août. «J’ai vraiment eu beaucoup de temps de glace et les coachs m’ont dit qu’ils voulaient faire de moi un meilleur gardien», raconte Maxime Longpré.

C’est donc loin des siens, à 665 km de Mascouche, que le gardien de but continuera d’évoluer sur la glace au cours de la prochaine saison.

Il habite encore plus loin, soit à Rouyn-Noranda, à 90 minutes au nord de Ville-Marie, puisque c’est à cet endroit que se trouve le cégep où il étudie. Il doit donc faire la route pour chaque entraînement et chaque match. «Plusieurs coéquipiers habitent aussi à Rouyn pour les études ou pour le travail, donc on voyage ensemble. Ça passe plus vite», souligne le numéro 33 des Pirates.

Haut calibre et partisans intenses

La GMHL est une ligue de hockey ontarienne de calibre junior A comptant seulement deux équipes au Québec. Le niveau de jeu est équivalent à celui du junior AAA au Québec, selon le gardien de but de Mascouche. «Nous avons plusieurs joueurs en provenance du junior AAA et du junior majeur (LHJMQ). Il y a un grand écart par rapport à la catégorie dans laquelle je jouais l’an passé. Les tirs sont rapides et très précis et ça joue rough dans les coins de patinoire.»

Celui qui partage la cage avec le gardien numéro 1 Jean-Mathieu Ouellet dit vivre une expérience incroyable, notamment avec les ardents partisans de l’équipe. «Lors du match d’ouverture, il y avait 700 personnes dans l’aréna. Certains assistent même aux entraînements. Je n’ai jamais vu ça ailleurs. Les partisans sont vraiment derrière l’équipe», remarque Maxime Longpré. Et avec raison, lorsqu’on sait que les Pirates ont remporté le championnat la saison dernière. «C’est aussi ce qu’on vise cette année. On veut garder la coupe chez nous.»

Si ses performances personnelles sont un peu en dents de scie depuis le début de la saison régulière, à son avis, Maxime Longpré veut travailler sur sa constance pour offrir un niveau de jeu stable tout au long d’une partie.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar