Première réunion du conseil de 2020

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert

Le conseil municipal de Terrebonne s’est réuni pour la première fois de l’année le 13 janvier. Les représentants syndicaux en ont profité pour répéter le message tenu lors du lancement de l’Intersyndical et les élus ont adopté des résolutions pour faire cheminer des projets.

Les représentants des cols bleus, des cols blancs, des policiers, des pompiers ont défilé à tour de rôle au micro pour témoigner de nouveau de leurs «inquiétudes quant aux coupures de services et non aux conditions de travail», mais aussi pour se réjouir que le maire Marc-André Plante ait répondu positivement à une demande de rencontre des membres de l’intersyndical «pour prévenir des coupures».

Cette rencontre aura lieu au cours des prochaines semaines. «Ce sera intéressant de définir, tous ensemble, un ordre du jour. Sachez que je serai toujours ouvert à écouter les suggestions», a répondu le premier magistrat.

Hôtel de ville, environnement et patrimoine

Parmi les autres décisions prises, notons l’adoption d’une grille de pointage dans le cadre de l’appel d’offres public de services professionnels pour la préparation d’une étude sur les besoins de la Ville de Terrebonne pour regrouper les services dans un hôtel de ville.

Parce qu’ils sont fortement opposés à ce projet, les conseillers Marc-André Michaud et Nathalie Lepage ont voté contre la résolution, même si le maire Plante a précisé «qu’il n’y a pas de “pépine” pour l’instant».

De plus, Terrebonne a adopté sa Politique du développement durable, dont les détails seront dévoilés prochainement en conférence de presse.

Un projet de règlement pour ajouter les rôles et fonctions d’un conseil local du patrimoine au sein du comité consultatif d’urbanisme a aussi été adopté.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar