Profitez de la TransTerrebonne avec pitou

Profitez de la TransTerrebonne avec pitou
La mairesse suppléante de Terrebonne, Nathalie Ricard, et le président de la Commission de la sécurité publique, Dany St-Pierre. (Photo : Pénélope Clermont)

Depuis le 15 mai, et ce, jusqu’au 14 mai 2020, les propriétaires de chien sont officiellement autorisés à se balader sur la TransTerrebonne en compagnie de leur animal de compagnie tenu en laisse, grâce à un projet-pilote lancé par la Ville de Terrebonne.

«Les citoyens le demandent depuis un bon bout de temps : ils veulent plus d’endroits où se balader avec leur chien. La piste multifonctionnelle de la TransTerrebonne, par sa situation géographique au cœur de la ville, ses sentiers pédestres, son accessibilité et sa forte fréquentation, nous a semblé l’endroit idéal pour mettre en branle ce genre de projet-pilote», a introduit la mairesse suppléante Nathalie Ricard.

«Ce projet-pilote va nous donner la chance de bien analyser les avantages et les inconvénients de permettre les chiens en laisse dans un lieu public, et ce, avant de songer à étendre la portée du projet», a poursuivi Dany St-Pierre, président de la Commission de la sécurité publique.

Ce dernier stipule cependant que deux règles doivent être respectées pour la réussite du projet : les chiens doivent tous être munis d’une laisse de 1,5 mètre et les propriétaires doivent bien sûr ramasser les excréments de pitou. «Afin de préserver les milieux naturels et de favoriser une cohabitation harmonieuse avec les autres utilisateurs de la TransTerrebonne, nous demandons aux citoyens leur collaboration», a-t-il rappelé.

Où se promener avec son animal?

Par ailleurs, la Ville rappelle qu’il existe deux parcs canins sur son territoire, soit au parc du Ruisseau (rue de la Berge, secteur La Plaine) et au parc Dumais (secteur Lachenaie). Différentes emprises d’Hydro-Québec sont également accessibles aux chiens en laisse.

Notons que tous les chiens doivent être munis d’une médaille permettant de les identifier.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar