Propos haineux : 30 jours de prison pour Pierre Dion

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Propos haineux : 30 jours de prison pour Pierre Dion

Déclaré coupable, le mois dernier, d’incitation à la haine pour des propos tenus dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le Terrebonnien Pierre Dion prend le chemin des cellules, condamné à une peine discontinuée de 30 jours de prison qu’il purgera les fins de semaine, assortie d’une probation de deux ans. Les propos reprochés remontent au 28 et au 29 janvier 2019, deux ans jour pour jour après l’attentat à la mosquée de Québec lors duquel six personnes ont perdu la vie. L’homme de 49 ans a publié une vidéo sur Facebook dans laquelle il faisait notamment l’éloge d’Alexandre Bissonnette, l’auteur dudit attentat, tout en insultant les membres de la communauté musulmane. La peine prononcée le 11 juin par le juge Gilles Garneau est beaucoup plus sévère que la probation de trois ans et les travaux communautaires suggérés par la procureure de la Couronne. Il a expliqué qu’une «peine sévère» devait être imposée pour envoyer un message clair aux gens qui seraient tentés de tenir des propos haineux sur les réseaux sociaux et a rappelé que la liberté d’expression n’est pas sans limites. Le magistrat a aussi tenu à dire qu’il n’a pas cru aux excuses de M. Dion et les juge tardives. (Photo : archives)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar