Quatre Terrebonniennes en finale provinciale

Par Sandra Fourcand
Quatre Terrebonniennes en finale provinciale
Dans leur tenue de compétition, les jeunes athlètes se préparent à aborder la dernière phase des sélections. (Photo : Anaïse Sambale)

Sarah-Jessica Arpin, qualifiée dans trois catégories, solo, duo et équipe, participera à la finale provinciale de natation synchronisée à Québec du 1er au 4 mars. Kamille Turgeon, Maeva Foltea et Léa Morin-Paris, dans la catégorie équipe pour les 13-15 ans, iront se mesurer aux meilleures athlètes de la province. Elles représenteront Lanaudière et par la même occasion, Terrebonne et leur club de natation artistique, Coralline.

Les jeunes compétiteurs de nage synchronisée ont offert tout un spectacle le 27 janvier, lors de la finale des Jeux régionaux du Québec à la Cité du Sport de Terrebonne. Nancy Bélanger, entraîneuse-cadre du club, s’est confiée à La Revue : «Je suis très satisfaite. Nous avons reçu de nombreux commentaires de juges de l’Ontario et du Québec, ce qui va nous permettre de fignoler nos chorégraphies pour nous assurer que nous soyons prêtes pour les finales.»

Émotions et performance

Émotion, trac, joie, applaudissements, mais aussi quelques larmes étaient au rendez-vous au milieu des parents et des entraîneurs à l’occasion de la cérémonie de remise des médailles. Debout sur le podium, chignons et tenues impeccables, les championnes ont laissé de côté pince-nez et lunettes de natation. Le stress est retombé et a fait place à une fierté bien justifiée, car ces grandes gagnantes cumulent plusieurs années de travail et de dépassement.

«Elles seront 10 nageuses à se rendre à Québec, parmi lesquelles se sont qualifiées 4 nageuses de Terrebonne. Elles ont travaillé fort et cela représente une quinzaine d’heures de pratique par semaine», selon Marie-Ève Girard, administratrice au club. Leur victoire repose sur leur assiduité, l’effort, la persévérance et une préparation minutieuse.

Toutefois, qui dit synchronisation dit surtout esprit d’équipe et c’est cette réalisation collective qui fera monter ces jeunes sur le podium. Kamille Turgeon, Maeva Soltea et Léa Morin-Paris en feront la démonstration. Selon Nancy Bélanger «elles se rendront à Québec le 1er mars bien préparées, avec deux entraîneuses, Sarah Bruni-Brouillette, une ancienne de l’équipe nationale, Stéphanie Durocher, riche d’une expérience aux Jeux olympiques de 2012 en nage synchronisée, et par une accompagnatrice, Rose Fontaine». Sarah-Jessica Arpin évoluera en équipe et en solo. Elle compétitionnera également en duo avec la Montréalaise Livia Chinelli.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar