Raphaëlle Tousignant poursuit son ascension

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Raphaëlle Tousignant poursuit son ascension
Photo : Jean-Baptiste Benavant – Défi AlterGo

À l’âge de 16 ans, la Terrebonnienne Raphaëlle Tousignant continue de réécrire l’histoire du parahockey féminin québécois. Déjà habituée de jouer avec et contre des hommes au sein d’Équipe Québec, l’adolescente est devenue la première joueuse du Québec à percer l’alignement de l’équipe nationale de développement masculine de parahockey du Canada.

Raphaëlle et Christina Picton, une Ontarienne de 26 ans, ont été les deux premières femmes de l’histoire à se joindre à l’équipe nationale de développement masculine à l’occasion du Défi sportif AlterGo qui se déroulait le mois dernier à Montréal. Elles étaient au nombre des 18 athlètes retenus au terme d’un bref camp comprenant des exercices physiques, des entraînements sur et hors glace et deux matchs intraéquipe en vue de cette compétition.

La Terrebonnienne a été la première surprise de recevoir une invitation pour ce camp, puisque l’entraîneur de l’Équipe Québec pour laquelle elle évolue l’avait inscrite sans lui en parler, relate la jeune femme qui joue à l’aile gauche.

«J’étais tellement fière et surprise! Il n’y a aucun mot pour décrire cette émotion. Je me suis dit : « Wow! Est-ce que je suis vraiment rendue là? »», raconte-t-elle quelques semaines après son séjour en compagnie de l’équipe nationale de développement.

Expérience formatrice

Raphaëlle Tousignant a savouré chaque minute de son expérience qui lui a donné l’occasion de mesurer son calibre en se trouvant sur la même glace que les meilleurs Canadiens et en affrontant les Américains.

Puisque ces derniers ont la chance de s’entraîner ensemble plus souvent, la chimie a bien opéré lors du Défi sportif AlterGo. «Nous avons perdu nos trois matchs, mais la défaite ne m’a pas atteinte. Je voulais surtout profiter de l’expérience», affirme la jeune femme qui fêtera ses 17 ans en juillet.

Cette compétition venait du même coup conclure la saison de Raphaëlle Tousignant. Elle s’accorde quelques semaines de repos, tout en s’assurant de garder la forme pour reprendre le collier dès le mois d’août pour une autre saison, lors de laquelle elle continuera sans doute de faire tourner les têtes.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar