Réflexion autour des bibliothèques de Terrebonne

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Réflexion autour des bibliothèques de Terrebonne
Dans la réalisation d’un Plan de développement des bibliothèques, la firme Gagné Leclerc Groupe conseil analysera notamment le repositionnement de la bibliothèque de l’Île-des-Moulins. (Photo : archives)

À la suite de séances du comité exécutif de la Ville de Terrebonne, tenues à la fin avril, La Revue a appris que la municipalité songeait à revisiter le réseau de ses bibliothèques. Un contrat a en effet été octroyé à une firme pour la réalisation d’un Plan de développement des bibliothèques.

Le contrat de 62 500 $, plus taxes, permet à Gagné Leclerc Groupe conseil d’entreprendre une étude afin d’évaluer l’état des installations actuelles, d’analyser le repositionnement de la bibliothèque de l’Île-des-Moulins et la possibilité de construire une grande bibliothèque centrale.

La firme doit aussi déterminer les besoins en matière de bibliothèques de secteur et les nouvelles tendances en ce qui a trait aux composantes dans les bibliothèques publiques : fablab ou medialab, centres d’information, espaces de diffusion et de création, etc.

Le plan de développement établira des orientations et des actions à entreprendre pour la mise à niveau ou l’adaptation du réseau des bibliothèques municipales. Le rapport final devrait être déposé en décembre 2020. Plus de détails suivront à ce moment.

Les prêts en temps de COVID-19

Par ailleurs, bien que les bibliothèques demeurent fermées présentement, la Ville de Terrebonne, de concert avec la Direction de la santé publique de Lanaudière, étudie la possibilité de permettre aux citoyens d’effectuer des prêts en ligne ou par téléphone et de venir chercher ceux-ci à une heure convenue. Ce scénario est toutefois encore à l’étape de projet, précise l’administration municipale.

La Ville dit vouloir faire appliquer et respecter tous les règlements qui sont sous sa juridiction. Mettant en place des mesures qui respectent les consignes et recommandations du gouvernement du Québec, elle rappelle que celui-ci demande, entre autres, d’éviter les déplacements inutiles ou non essentiels.

Même son de cloche du côté de Mascouche, où la bibliothèque municipale Bernard-Patenaude est toujours fermée. Les services en ligne, prêts numériques et d’autres ressources, sont cependant accessibles.

À cet effet, la Ville de Terrebonne informe avoir ajouté 2 000 titres à sa collection de livres numériques depuis le début de la crise. Elle précise que de nouveaux livres s’ajoutent toutes les semaines et que les bibliothécaires les sélectionnent en fonction de plusieurs critères et avec l’objectif de répondre aux besoins du plus grand nombre.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar