Résultat parfait au championnat à Québec

Photo de Pierre-Luc Chenel
Par Pierre-Luc Chenel
Résultat parfait au championnat à Québec
À l’avant, Alycia Gervais et Charles Lévesque, ainsi qu’à l’arrière, Yves Lévesque, Sylvain Martel, Maxime Pelletier, Alycia Pelletier et Roody Pierre-Paul. (Photo : courtoisie)

Le Club de boxe Éric Huard de Mascouche était bien représenté lors du Championnat provincial des Gants d’Argent, qui s’est déroulé du 23 au 25 novembre dans le quartier Limoilou à Québec.

Les cinq pugilistes du Club ont gagné une médaille et étaient accompagnés du copropriétaire et entraîneur Roody Pierre-Paul.

Dans les différentes catégories de poids, Alycia Gervais, Charles Lévesque, Sylvain Martel et Alycia Pelletier ont remporté une médaille d’or. De son côté, Maxime Pelletier est reparti avec une médaille de bronze.

Les combattants prenaient part à un affrontement par jour, d’un maximum de trois rounds.

«En tant qu’entraîneur, je me donne aussi à 100 %. Les jeunes sont arrivés prêts et avec du plaisir dans le cœur, a dit Roody Pierre-Paul, qui était accompagné de deux autres entraîneurs. Tous les boxeurs sont plus forts aujourd’hui. Je suis vraiment fier pour les jeunes.»

Pour le gala des Gants d’Argent, Roody Pierre-Paul désirait faire les choses simplement et s’en tenir à la base de la boxe. Il n’en était pas à une première expérience comme entraîneur, mais c’est la première fois que la récolte de médailles est aussi fructueuse. «Ces jeunes-là voient la boxe comme dans Rocky Balboa, comme un film dans leur tête. Nous rendons ça plus académique et plus comme un jeu.»

«Ils ont tous bien performé et je ne changerai rien à ma façon de faire, a-t-il avoué. Je leur redonne de mon sport, d’une façon saine.»

D’autres compétitions d’envergure figurent au programme dans les prochains mois. Il s’agit du Défi des Champions à la fin de février et le Championnat provincial des Gants de Bronze au mois d’avril.

En guérison

Roody Pierre-Paul a mis sa carrière de boxeur sur pause, le temps de soigner des coupures profondes à l’arcade sourcilière droite. Il n’a pas grimpé dans le ring depuis la fin du mois de juillet. «Je m’ennuie un peu, je m’entraîne et je me tiens en forme, a-t-il rapporté. J’ai hâte de revenir.»

Le pugiliste de 34 ans évalue aussi la possibilité de changer son entourage pour son retour dans l’action. «Je suis en train d’étudier pour voir quel entraîneur je pourrais prendre. Je vais changer mon équipe au complet. Je voudrais tenter un dernier coup avec l’équipe que je veux, a-t-il conclu. Quand ce sera fini, je vais avoir fait ce que j’avais à faire. Je vais pouvoir me concentrer uniquement sur le gym.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar