Ruée vers la nature à Mascouche

Ruée vers la nature à Mascouche
En plus des fleurs, la Ville distribuait des plantes potagères et des fines herbes, une nouveauté appréciée des citoyens. (Photo : Stéphane Fortier)

Pour une 5e année, la Ville de Mascouche conviait ses citoyens au Rendez-vous nature et, aux dires des organisateurs, on a enregistré une participation record, puisqu’on estime à plus de 2 500 le nombre de personnes qui se sont rendues au parc du Grand-Coteau le 5 mai.

Selon la Ville de Mascouche, il s’agit du double de visiteurs par rapport à l’année dernière. «Mascouche se porte très bien en matière d’environnement, d’autant plus que nous avons mis de l’avant le zéro déchet. Je suis fier des citoyens et des employés pour le succès remporté par cette activité», a pour sa part déclaré le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay.

Si ce rendez-vous a été une réussite, c’est en raison du beau temps, bien sûr, mais aussi grâce à la grande variété de végétaux qui étaient distribués. «Cette année, en plus de la remise de fleurs et de petits arbres, nous avons ajouté des vivaces, des fines herbes et des plantes potagères», mentionne Pascal Dubé, directeur du Service de l’environnement à Mascouche.

Les Mascouchois dont les frênes avaient été attaqués par ce fléau qu’est l’agrile ont pu remplacer leur arbre par un autre, puisque pas moins de 360 essences étaient disponibles pour eux. Tout au long de la journée, on permettait également aux citoyens de se doter de compost, une autre nouveauté pour ce rendez-vous annuel.

À partir de midi, les visiteurs ont pu assister à un panel «Famille zéro déchet», suivi d’une belle activité pour les enfants, soit la conception d’une œuvre interactive naturelle. On pouvait également parcourir les allées du Marché écolo et se procurer des produits artisanaux et locaux, paniers bio et autres.

Par ailleurs, pas moins de 1 300 citoyens s’étaient inscrits pour courir la chance de remporter l’un des 40 récupérateurs d’eau offerts par la Municipalité et dont les gagnants pouvaient prendre possession lors de cette journée.

De son côté, le député de Masson à l’Assemblée nationale, Mathieu Lemay, jouait lui aussi au père Noël, puisqu’il disposait de 1 000 arbres à offrir aux citoyens.

Texte : Stéphane Fortier

Partager cet article

Commentez l'article

avatar